Intestins : manger des criquets pour une meilleure digestion ?

© Istock

Manger des criquets serait excellent pour le système digestif, selon une étude américaine. Ces animaux seraient particulièrement riches en fibres. 

Publicité

Manger des insectes : une pratique insolite qui pourrait s'avérer bonne pour vos intestins. C'est en tout cas l'avis d'une équipe de chercheurs américains, qui a publié ses conclusions dans la revue Scientific reports, le 17 juillet 2018.

Les scientifiques ont étudié les effets d'une consommation quotidienne de criquets sur le microbiote intestinal. Une vingtaine de volontaires a pris part à l'étude. Ceux-ci ont consommé, en guise de petit-déjeuner, 25 grammes de poudre de criquets par jour.

Après quatre semaines de ce régime insolite, le sang et les selles des participants ont été analysés. Résultats :

Publicité
Publicité
  • la poudre de criquet a favorisé la croissance de la bactérie probiotiqueBifidobacterium animalis, qui a été multipliée par 5,7; Cette bactérie contribue au bon fonctionnnement du système digestif.
  • la consommation de criquet était associée à une réduction du TNF-alpha plasmatique; Les personnes souffrant de maladies inflammatoires de l'intestin (MICI) suivent un traitement à base de médicaments dits "anti-TNF-alpha", afin de réduire l'inflammation de leur tube digestif.

Une multitude de bienfaits sur l'organisme

"Ces données suggèrent que manger des criquets peut améliorer la santé intestinale et réduire l'inflammation systémique [du système digestif]" concluent les auteurs. Selon eux, ce sont les fibres, présentes en grande quantité dans la viande de criquet, qui expliqueraient les bénéfices d'un tel régime.

Outre leurs bienfaits sur la digestion, les insectes sont reconnus pour leur excellente valeur nutritionnelle. Un ver de farine apporterait ainsi autant de protéines que de la viande ou du poisson, selon l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

L'entomophagie serait également plus respectueuse de l'environnement. Par rapport au bétail, la culture d'insectes nécessite moins d'eau et surtout moins de nourriture : 10 kg d'apport alimentaire suffisent pour générer 9 kg d'insectes comestibles (contre seulement 1 kg de boeuf).

Un régime pas anodin

Avant de commencer un régime à base de criquets, mieux vaut se renseigner surle risque d'allergieassocié aux insectes. En effet, les personnes sensibles aux crustacés (homards, crevettes, crabe) peuvent développer des allergies dites "croisées" en raison d'allergènes communs.

Des cas d'allergies spécifiques à la consommation d'insectes ont aussi été signalés de manière plus ponctuelle,principalement dans le cadre de consommation de versde farine, à soie ou encore de palmier.

Mieux vaut, enfin, ne pas servir d'insectes aux enfants. Selon les espèces choisies, de petites parties dures, impossibles à mâcher, peuvent être servies. Cela représente un réel danger d'étouffement.

Si l'Anses recommande d'indiquerla présence d'ailes, de dard ou de rostresur l'emballage, mieux vaut éviter ce genre d'aliment chez les plus jeunes, qui ne seraient pas forcément aptes à bien réagir en cas de danger.

PUB
PUB