INTERVIEW : Quelle relation entre pilule et cancer du sein ?

La plupart des femmes prenant la pilule s'interrogent sur un éventuel risque de développer un cancer du sein. En effet, certaines études ont suggéré une légère augmentation de ce risque en cas d'utilisation au long cours d'une contraception orale. Nous avons questionné le Docteur David Elia, médecin gynécologue, sur ce sujet.
Publicité

e-sante : De nombreuses femmes prennent et vont prendre très longtemps une pilule. Leur risque d'être atteinte d'un cancer du sein est-il augmenté ?

Dr David Elia : Non. Après de nombreuses polémiques sur ce sujet au cours des années 1980 à 2000, il semble aujourd'hui exister un consensus pour dire que la pilule n'augmente pas ce risque.Bien plus, son utilisation protège du cancer de l'utérus (endomètre) et de l'ovaire !

Publicité
Publicité

e-sante : Quel est l'impact de la pilule en termes de fertilité ?

Dr David Elia : La pilule est éminemment réversible et la grossesse survient dès son arrêt, voire même dès son… oubli ! Tout au plus, certaines études ont pu montrer une certaine diminution de la fécondité lors du 1er cycle d'exposition sans pilule !De plus, la pilule diminue le risque d'infection des trompes et, à ce titre, assure une certaine protection supplémentaire de la fécondité, comparé au stérilet ou à pas de contraception. Mais, c'est bien sûr le préservatif qui assure la meilleure protection contre les infections susceptibles de menacer les trompes.

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 27 Novembre 2002 : 01h00