Interview : Comment réussir une scène de ménage ?

Publié le 08 Juillet 2003 par Rédaction E-sante.fr
Dans son livre « le petit guide de la scène de ménage », le Dr Patrick Lemoine* nous explique qu'il est aujourd'hui nécessaire de gérer les scènes de ménage en instaurant « Le Permis de Conduire de la scène de Ménage ». Sous ce prétexte, il décrit avec beaucoup d'humour les innombrables sujets de discordes, au travers desquels chacun se reconnaîtra à coup sûr, tout en énonçant quelques règles de bonne conduite.
PUB

Est-ce votre exercice professionnel, votre pratique familiale ou votre environnement social, qui vous a amené à traiter ce sujet ?

Dr Patrick Lemoine : Un tel sujet correspond forcément à de nombreuses motivations, conscientes ou non, personnelles, professionnelles, anecdotiques. Certaines situations correspondent à des scènes que j'ai observées en soignant des couples en difficulté, d'autres ont été vues dans le train, dans la rue, chez des amis. Quant aux personnelles, je ne vous dirai certainement pas leurs thèmes !

Quel message souhaitez-vous faire passer à travers ce livre ?

Dr Patrick Lemoine : La scène de ménage n'est pas forcément une menace pour le couple, surtout si les règles sont respectées (coups, injures trop exactes...). Parfois, au contraire, elles constituent une indispensable soupape de sécurité, un facteur d'équilibre, un moyen de communication. Le tout est d'abord d'être sûr de s'aimer, d'en respecter les bornes, voire de fixer des règles propres à chaque couple. Ainsi, une auditrice m'expliquait qu'avec son mari, elle avait décidé pour permettre de tendres réconciliations de fixer une limite dans le temps. Dès qu'une scène démarrait, ils prenaient le compte-minute et décidaient de le faire sonner au bout d'un temps convenu : il y avait des scènes à 10 minutes, à 20 minutes, etc. Quand l'engin retentissait, la scène était finie. Vous l'aurez compris, l'humour et le respect mutuel sont les deux ingrédients principaux qui conditionnent la réussite d'une bonne scène.

PUB

Les couples qui divorcent sont de plus en plus nombreux. Selon vous quelle en est la cause ? Auriez-vous des conseils à formuler ?

Dr Patrick Lemoine : Plusieurs causes, forcément :* Les repères anthropologiques ont disparu : avant les entremetteuses sélectionnaient les fiancés selon des critères assez précis, présentaient les jeunes gens et le tour était joué puisque chaque clan familial était d'accord. L'amour était subsidiaire, la reproduction était l'objectif. Si l'on s'aimait, tant mieux, sinon, on pouvait « s'amuser ailleurs » (surtout le mari), à partir du moment où le contrat (faire des enfants) était rempli. * Le divorce a longtemps été l'objet d'une réprobation générale, il signait l'échec et le déshonneur des époux et de leurs alliés. * Actuellement, divorcer est devenu une solution raisonnable et honorable puisque pour rester marié, il faut s'aimer. Alors, s'il n'y a pas ou plus d'amour, divorcer est un moindre mal. * Le divorce est une maladie héréditaire, probablement parce que pour les enfants de divorcés, ce genre de comportement est « normal », « naturel ». Il y a donc une évolution exponentielle, génération après génération du nombre de divorces, chaque divorce engendrant plein de bébés divorces.

PUB

Quant aux conseils, il y en a autant que de couples, chacun ayant sa propre problématique. Dire aux « fiancés » (espèce en voie de disparition), ayez d'autres paramètres (sociologiques, caractérologiques, culturels) que l'amour est voué à l'échec. Dire, lisez mon livre, est sûrement une bonne idée !!!!!! (promotion oblige !). Dédramatiser, introduire le rire et ne pas hésiter à demander des conseils aux amis, aux aînés, aux psy restent des valeurs sûres.

* Patrick Lemoine est psychiatre et s'occupe, entre autres, de couples en difficulté. Il est marié depuis 30 ans et père de 3 grands enfants. Il a publié « Le mystère du placebo » (éd. Odile Jacob), « Je déprime, c'est grave Docteur ? » et « Tranquillisants, hypnotiques, vivre avec ou sans » (Flammarion), « Le sexe des larmes » (éd. Robert Laffont) et un roman historique, « Droit d'asiles » (éd. Odile Jacob).