Interview : " la bouche est au carrefour de toute la santé "
Publié le 16 Août 2005 à 2h00 par Rédaction E-sante.fr
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

e-sante : La santé bucco-dentaire des Français est-elle bonne ?

Dr Patrick Hescot : Aujourd'hui, un tiers des Français sont en très bonne santé bucco-dentaire. Celle des enfants est au-dessus de la moyenne européenne. Cependant, on peut faire beaucoup mieux. Sachant qu'être en bonne santé bucco-dentaire, c'est consommer des produits d'hygiène (dentifrices, brosses à dents…), il existe encore une marge avant d'atteindre une excellente santé bucco-dentaire.

e-sante : Comment peut-on l'améliorer ?

Dr Patrick Hescot : En faisant de la promotion. Il faut donner aux Français des raisons d'être en bonne santé, afin qu'ils aient l'envie, le désir, d'entretenir une bonne santé bucco-dentaire.Pour ce faire, il est nécessaire d'argumenter sur les aspects positifs : comment avoir une vie sociale, une vie amoureuse et comment goûter au plaisir de la bouche (bien manger et bien boire), si on n'est pas en bonne santé bucco-dentaire. Il faut redonner à la bouche toute sa valeur, en termes sensoriel, mais aussi médical, parce qu'on sait que la bouche est au carrefour de toute la santé. Beaucoup de microbes passent par la bouche et de nombreuses maladies comme le diabète, les maladies cardiovasculaires ou les rhumatismes, sont liées à des problèmes bucco-dentaires.

e-sante : Comment choisir son dentifrice ?

Dr Patrick Hescot : Il faut demander conseil à son dentiste. Il existe une multitude de dentifrices, et certains sont adaptés aux problèmes de sensibilité, aux problèmes gingivaux ou encore carieux. Aujourd'hui, tous les dentifrices disponibles sur le marché, du supermarché à la pharmacie, sont de bonne qualité. De plus, ils contiennent tous du fluor, comme nous le recommandons. Pour choisir celui qui vous convient, la meilleure des choses à faire est de demander conseil à son chirurgien dentiste. Lui seul saura vous recommander le dentifrice qui vous convient.

e-sante : Quelles actions seront menées lors du " mois pour la santé de vos dents " ?

Dr Patrick Hescot : Lors de cette opération, nous allons justement faire la promotion de la santé bucco-dentaire. Et nous nous intéresserons principalement à tous ceux qui ne viennent pas consulter dans un cabinet dentaire. Encore aujourd'hui, beaucoup de personnes, près de 40% des Français, n'ont pas rendu visite à un dentiste l'année dernière. C'est bien trop ! La majorité de ces personnes n'y vont pas pour un problème d'image des soins dentaires : peur d'avoir mal, de ne pas être écouté, d'un coût élevé, etc.Or toutes ces raisons sont fausses. Mais tant qu'ils n'auront pas franchi la porte d'un cabinet dentaire, ils ne pourront pas s'en rendre compte. Il faut donc leur expliquer ce qu'est la santé bucco-dentaire et les actes réalisés en cabinet, afin de dédramatiser le cabinet dentaire et désacraliser le chirurgien dentiste.

Mois pour la santé de vos dents : du 19 août au 20 septembre 2005

Durant un mois, une unité mobile sillonnera les routes de France et s'arrêtera dans 10 grandes villes. A bord, seront proposés à tous les visiteurs, des conseils individualisés et des bilans bucco-dentaires, gratuits et sans rendez-vous. Pour en savoir plus :www.ufsbd.frwww.colgate.fr