Insémination artificielle : rester couchée augmente les chances de grossesse

Publié le 30 Novembre 2009 par Pieter Segaert, journaliste santé
L'étude Bedrust néerlandaise indique que rester couchée pendant quinze minutes après une insémination artificielle augmente les chances de grossesse. Ne pas bouger pendant un moment éviterait toute "fuite" de sperme.

Rester couchée un moment après une insémination artificielle

Cette étude néerlandaise a été menée auprès de 390 couples ayant subi un traitement de fertilité, et plus précisément une insémination intra-utérine (IIU). Au cours de ce traitement, le sperme traité de l'homme est introduit dans la cavité utérine de sa partenaire. Cette technique est la procédure standard destinée aux couples pour lesquels on n'a pas encore pu déterminer la cause de l'infertilité. En moyenne, 10 à 12% des couples recourant à une insémination artificielle procréent dès la toute première implantation de l'oeuf. Ce chiffre augmente encore en cas de tentatives multiples.

Tomber enceinte

Dans le cadre de l'étude néerlandaise, la moitié des 390 femmes a pu bouger librement après chaque traitement. L'autre moitié devait rester couchée pendant quinze minutes. Dans ce dernier cas, on a constaté une augmentation des chances de grossesse. Les traitements successifs dans le groupe des femmes devant rester couchées ont atteint des scores de 10%, 10% et 7%, contre respectivement 7%, 7% et 5% dans l'autre groupe.

Source : Inge Custers et al, Immobilisation versus immediate mobilisation after intrauterine insemination: randomised controlled trial. British Medical Journal, octobre 2009.