Infertilité : quels sont les critères de diagnostic ?

La fertilité est par définition l'aptitude à la procréation, que ce soit chez l'homme ou la femme. Ainsi, l'infertilité peut concerner à la fois l'homme et la femme. Quels sont les critères de diagnostic d'une infertilité féminine ? Quels traitements peut-on proposer ?
© Istock

Désir d'enfant : critères de diagnostic d'une infertilité féminine

Le bilan d'infertilité d'un couple doit être mené à la fois chez l'homme et la femme. Un couple est considéré comme infertile en cas d'absence de grossesse après un an de rapports sexuels non protégés. Le terme d'infertilité est préféré au terme de stérilité qui a un caractère définitif. Le bilan d'infertilité féminine repose sur : - un interrogatoire très précis : poids, taille, habitude de vie (tabac, alcool, drogue ?), fréquence des rapports sexuels... - des tests ovariens : l'analyse de la courbe de température et les bilans sanguins (prolactine, FSH, LH, TSH...) informent sur l'ovulation ; - des tests sérologiques à la recherche d'une infection gynécologique provoquée par une maladie sexuellement transmissible (chlamydia, syphilis...) ; - un examen des trompes et de l'utérus ; - une échographie endovaginale.

Désir d'enfant : solution en cas d'infertilité féminine

Suivant l'anomalie retrouvée chez la femme, l'infertilité peut être traitée par : - stimulation ovarienne en cas d'anomalie des ovaires, - fécondation in vitro en cas d'anomalie des trompes de Fallope.La décision d'un tel traitement dépend également de l'âge de la femme, des traitements déjà effectués et de la durée d'infertilité.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :