Infertilité : les aliments à éviter pour concevoir
C’est un fait : il y a une véritable chute de la fertilité ces 50 dernières années. A l’occasion du lancement de BeDaddy, programme dédié à l’infertilité masculine, plusieurs experts ont démontré le rôle clé de l’alimentation dans la conception d’un bébé. En modifiant son régime alimentaire, on va réellement pouvoir agir sur sa fertilité. Tour d’horizon des produits à limiter.
< Retour à l'article

L'alcool

1/8
L'alcool

"Une consommation conséquente d’alcool trois mois avant la conception augmente le risque de cardiopathie congénitale [malformations du cœur survenant pendant la vie intra-utérine]., déclare le Pr Rachel Levy, chef du service de Biologie et de la reproduction -CECOS de l’hôpital Tenon (APHP)".

"Le risque augmente de 16% si c'est la maman qui consomme de l’alcool avant de concevoir, mais de 44 % si c’est le papa. Et si la consommation d’alcool est importante [au-delà de 5 verres pas prise, ndlr], le risque de cardiopathie congénitale évolue à 52%, si c’est le papa qui a consommé".

"Bien avant, la cardiopathie congénitale, le premier risque engendré par l'alcool sera l’impact sur la fertilité", poursuit la spécialiste.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : La baisse de la fertilité masculine, Conférence BeDaddy, FabLife, 4 février 2020