Infection urinaire du chat : 3 signes d'alerte

© Istock
Les infections urinaires du chat sont malheureusement des pathologies qui affectent assez souvent la santé de l’animal. En effet, parmi les maladies du chat, la cystite est relativement fréquente et elle entraîne une grande souffrance chez l’animal, d’où la nécessité de la traiter rapidement. Encore faut-il savoir la repérer.
PUB

Comprendre l’infection urinaire du chat

Une infection urinaire désigne la présence de bactéries dans le système urinaire du chat. Cette pathologie peut être responsable d’une cystite, c’est-à-dire de l’inflammation de la vessie qui va être responsable de douleurs et de difficultés à uriner normalement. Plusieurs causes peuvent être évoquées, la formation et le blocage de cristaux dans le système urinaire, une prolifération bactérienne, une inflammation, un blocage dû à la pression exercée par une tumeur, voire un stress (notamment avec une notion de territoire).

PUB
PUB

Repérer une infection urinaire du chat

En cas d’infection urinaire, le chat peut se mettre à uriner en dehors de sa caisse sans véritable raison (si celle-ci est propre et que rien n’explique ce changement). Par ailleurs, si vous constatez qu’il éprouve des difficultés à uriner (il s’installe pour faire ses besoins ou il fait des allers-retours à son bac de litière mais émet peu d’urine), prenez rapidement rendez-vous avec un vétérinaire car la santé de l’animal est en jeu. De même, la présence de sang dans les urines doit vous alerter. De plus, si votre chat miaule en urinant, cela traduit une douleur qu’il faut prendre en compte. Enfin, d’autres signes peuvent être significatifs: un léchage anormalement appuyé sur la zone génitale, une hydratation très élevée, des vomissements, voire une anorexie.

Publié le 15 Mai 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé