L'implantation cochléaire, une technique efficace qui veut se faire entendre !
Sommaire

Une efficacité maximale chez les enfants avant l'âge de 7-8 ans

L'efficacité de l'implant cochléaire est surtout bien établi chez les enfants avant l'âge de 7-8 ans car les connexions entre neurones sont encore optimales. Il est donc nécessaire de dépister la malentendance le plus précocement possible afin de pouvoir réaliser l'implantation avant le 7ème ou 8ème anniversaire. Le nombre d'enfants bénéficiant de cette technique est en augmentation.

Plus délicat chez l'adulte

Chez les adultes, l'implant cochléaire s'adresse principalement aux surdités progressives, d'origine génétique (idiopathiques), traumatique (accidents de la voie publique) ou infectieuse. La qualité du résultat dépend ensuite de divers facteurs : la motivation du patient, les capacités cognitives (plus facile pour les polyglottes), la quantité de neurones auditifs indemnes, le système de traitement du signal de la parole (microprocesseur de l'implant), etc.

Une meilleure diffusion de cette technique devrait lui permettre de progresser tant en nombre qu'en qualité, avec notamment des améliorations concernant l'analyse de la parole et la miniaturisation des appareils.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : AIFIC (Association Ile-de-France des Implantés Cochléaires), 11 rue du Poirier-de-Paris, 77280 Othis, Pr Bruno Frachet, Hôpital Avicenne, Bobigny, mai 2001.