Hypertension oculaire : un signe de glaucome ?

© Istock
Faites régulièrement surveiller votre tension oculaire en même temps que votre vue. L’hypertension oculaire peut avoir pour grave conséquence le glaucome aigu.
Publicité

Tension oculaire : définition

La tension oculaire, appelée aussi pression intra-oculaire, permet de mesurer l’équilibre entre la fabrication de l’humeur aqueuse et son élimination. Quand tout fonctionne normalement, ce liquide nutritif est sécrété par le corps ciliaire de façon permanente. Elle est renouvelée toutes les 120 à 180 minutes, et s’évacue tout aussi régulièrement entre la cornée et l’iris qui forment l’angle irido-cornéen.

Lorsque cette évacuation est incomplète, l’humeur aqueuse s’accumule, ce qui entraîne une augmentation de la pression intra-oculaire. On considère qu’il y a hypertension oculaire lorsque la pression est supérieure à 20 mmHg (millimètres de mercure).

Publicité
Publicité

Glaucome aigu : symptômes

La fermeture de l’angle irido-cornéen faisant suite à une mauvaise évacuation de l’humeur aqueuse témoigne de la mauvaise santé des yeux, et présente un risque de glaucome aigu à angle fermé. Cette pathologie de l’œil est responsable de l’altération des fibres du nerf optique. Les symptômes du glaucome aigu sont :

- une douleur de l’œil due à la montée brutale de la tension oculaire,

- des maux de tête pouvant entraîner des vomissements ;

- une perte de l’acuité visuelle ;

- une rougeur oculaire ;

- une sensation de brouillard visuel ;

- l’apparition d’un halo coloré autour d’une source lumineuse.

Le moindre de ces symptômes est une urgence ophtalmologique. La prise en charge précoce du glaucome aigu permet d’éviter la cécité et de préserver la santé de vos yeux.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Mercredi 25 Avril 2018 : 17h01
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :