Vision : dépistage du glaucome dès 45 ans !

Pourquoi se faire dépister alors qu'on ne perçoit aucune douleur ni gêne visuelle ? Parce que le glaucome est une maladie grave qui altère très progressivement la vision. Il passe longtemps inaperçu et lorsqu'il se manifeste par un rétrécissement du champ visuel, il est déjà trop tard.
Publicité

400.000 Français ne se savent pas atteints d'un glaucome

Le glaucome est une maladie du nerf optique liée à une augmentation anormale de la pression à l'intérieur de l'oeil. Insidieux, il passe longtemps inaperçu, alors qu'il altère progressivement la vision. Et puis un jour, le champ visuel se rétrécit. Arrivé à ce stade, l'évolution est difficile à contrer et peut mener à la cécité. Inversement, on sait dépister cette maladie et la prendre en charge. Le glaucome débutant le plus souvent vers l'âge de 40 ans, il faut se faire dépister à partir de 45 ans, afin de le prendre en charge précocement. Selon le comité de lutte contre le glaucome, plus d'un million de Français sont touchées, mais il resterait encore 400.000 personnes atteintes d'un glaucome sans le savoir.

Publicité
Publicité

Peut-on guérir du glaucome ?

On ne sait pas guérir cette maladie. Toutefois, l'évolution n'est pas inéluctable, à condition de dépister le glaucome à temps. Le traitement vise à faire baisser la tension oculaire, laquelle est due à une mauvaise évacuation d'un liquide dénommé l'humeur aqueuse. Il existe des collyres permettant de diminuer la quantité de liquide produite ou d'augmenter la quantité de liquide évacuée. En deuxième intention, on peut recourir à un traitement par laser ou à la chirurgie. Ces interventions ont pour but de faciliter le drainage de liquide.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 10 Mai 2006 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 23 Septembre 2015 : 16h45
Source : Communiqué de presse du Comité de lutte contre le glaucome, 3 mars 2006.