L'hypertension augmentée par un mauvais sommeil

L'impact profond qu'a notre sommeil sur notre état de santé est en train d'être exploré, étude par étude. Un lien vient ainsi d'être découvert entre un mauvais sommeil et l'hypertension.
© Adobe Stock

Le sommeil joue sur l'hypertension

L'étude a porté sur plusieurs centaines d'hommes âgés de plus de 65 ans, qui ont subi deux tests de sommeil à quatre ans d'intervalle. On a ensuite sélectionné uniquement les hommes qui n'avaient pas d'hypertension au moment du premier test de sommeil, et vérifié où en était leur tension au moment du deuxième test. Résultat : avoir un sommeil de mauvaise qualité augmente le risque de développer une hypertension sur une période de quelques années.

Quel type de sommeil joue-t-il un rôle dans l'hypertension ?

Plus précisément, c'est le manque de sommeil à ondes lentes qui rend à risque d'hypertension. Cette phase de sommeil se déroule plus d'une heure après l'endormissement, et juste avant l'apparition du sommeil paradoxal. C'est la phase où notre corps est le moins actif de toute la nuit, et aussi le moment où le réveil est le plus difficile. Chez les personnes qui ont développé une hypertension, cette phase était diminuée tandis que les phases de sommeil léger ou d'endormissement étaient plus longues.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Fung, M. Hypertension: Journal of the American Heart Association, published online Aug. 29, 2011.