Hyperactivité de l'enfant : les questionnaires de diagnostic

Le syndrome d'hyperactivité avec trouble du déficit de l'attention touche de 3 à 5% des enfants, très majoritairement des garçons. De tels troubles se différencient clairement de la turbulence du jeune enfant à partir de l'âge de 6 ans. Pour établir le diagnostic d'hyperactivité, il existe différents types de questionnaires.
PUB

Hyperactivité et trouble du déficit de l'attention

Le diagnostic repose sur des critères issus du DSM IV (Diagnostic and Statistical Manual - Revision 4), indiqués ci-après, et répartis en deux catégories de symptômes représentatifs de l'inattention d'une part et de l'hyperactivité/impulsivité d'autre part.

Diagnostic de l'hyperactivité avec les questionnaires de Conners

Les normes du DSM IV ont également été reprises afin de proposer une approche par le biais de questionnaires (dénommés questionnaires ou échelles de Conners, du nom de leur auteur). Il en existe deux, l'un est destiné aux enseignants, l'autre aux parents. Ce dernier liste près de 80 questions courtes auxquelles il faut attribuer une cote de 0 à 3 (jamais, légère, moyenne et forte). Par exemple :

PUB
PUB
  • Votre enfant est colérique et rancunier.
  • A des difficultés à faire ou compléter ses devoirs.
  • Est timide, vite effrayé.
  • Se fait très rigide dans ses exigences.
  • N'a pas d'ami(e)s.
  • Souffre de maux d'estomac.
  • Se querelle.
  • Argumente avec les adultes.
  • Ne réussit pas à terminer ses tâches.
  • Devient difficile à contrôler dans les centres d'achat ou les épiceries.
  • A peur des gens.
  • Se doit d'accomplir certains rituels.
  • Change d'humeur de manière subite et radicale.
  • Devient facilement exaspéré durant un effort.
  • Répond trop vite, avant même la fin de la question.
Publié le 29 Octobre 2007
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Impact médecin, n°212, 27 septembre 2007.
PUB