Homéopathie : à partir de quel âge chez le bébé ?

© Istock
Les médecines douces peuvent être des solutions intéressantes pour traiter les nourrissons et les bébés. C’est notamment le cas de l’homéopathie, les bébés pouvant être soignés avec ces remèdes sans risques. Néanmoins, on ne peut pas utiliser les granules comme chez les adultes, et un petit guide de l’homéopathie chez les enfants est utile.
Publicité

L’homéopathie chez les enfants

Les bébés, tout comme les enfants, peuvent être traités par homéopathie. En effet, ces médicaments sont dénués d’effets secondaires en raison de la très forte dilution des principes actifs. Ainsi, soigner un enfant avec des médicaments homéopathiques est possible, quel que soit son âge (y compris chez les nouveau-nés et ce dès la maternité si besoin). Cela sera particulièrement utile lorsque l’enfant subira ses premiers bleus (Arnica), lorsqu’il fera ses dents (Chamomilla) ou qu’il aura des difficultés à dormir (Phosphorus). Par ailleurs, l’homéopathie est une médecine douce idéale d’un point de vue préventif. Elle permettra donc d’éviter de nombreux maux de l’hiver fréquents chez les enfants, notamment les bronchiolites, les rhinopharyngites, les otites virales, les gastro-entérites, etc.

Publicité
Publicité

Guide d’homéopathie chez les bébés

Même si les bébés peuvent sans risque prendre des traitements homéopathiques, ils ne seront pas capables de garder les granules sous la langue comme cela est nécessaire pour une efficacité optimale. Il est en revanche possible de laisser fondre les granules dans un peu d’eau (ce qui prend environ entre un quart d’heure et vingt minutes, à moins de les écraser au préalable) et de donner cette eau à boire (au biberon pour les petits ou à la cuillère).

Publié par La Rédaction E-Santé le Samedi 31 Mars 2018 : 10h32
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
PUB