Herpès, parlons-en

La 3e journée nationale contre l'herpès aura lieu le 15 novembre 2003. Cette maladie chronique concerne un Français sur trois, soit 10 millions de personnes. Due à un virus qui reste à vie dans l'organisme, elle peut prendre plusieurs formes (labiale, oculaire, génitale, de la main). L'herpès génital, première des infections sexuellement transmissible, et ignorée comme telle par 85% des jeunes, est particulièrement inquiétante avec plus de 400.000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année, soit 50% de plus en dix ans, et 60% des personnes atteintes ignorant leur infection et qui risquent ainsi de transmettre le virus.
PUB

« Parce que ne rien savoir et ne rien dire est la pire des situations », l'Association herpès se mobilise pour faire passer le message. Vécue comme anxiogène et honteuse pour le grand public, les patients sont réticents vis-à-vis de cette maladie, ils hésitent à en parler, voire simplement à consulter. Or il est primordial d'ouvrir le dialogue, en particulier auprès des jeunes, en raison de la contagiosité de l'herpès, de ses conséquences sur la vie de couple et de son caractère récidivant.

Afin de limiter la progression de cette maladie infectieuse, Fil santé jeune a ouvert un numéro vert 0 800 235 236 (anonyme et gratuit depuis un poste fixe, tous les jours de 8 heures à minuit) afin que les 12-25 ans puissent parler et s'informer sans tabous sur cette maladie contagieuse.

Exemple de questions posées par le public / Réponses de l'Association herpès

Si je me frotte l'oeil, je peux attraper de l'herpès oculaire ? Si vous êtes porteur du virus sur une autre partie du corps et en période de poussée, il est déconseillé de se frotter les yeux, vous pourriez vous autocontaminer. Il est important de se laver les mains régulièrement afin d'éviter une contamination à d'autres parties du corps.J'ai 63 ans, j'ai de l'herpès au niveau d'une narine, si j'embrasse mes petits-enfants, y a-t-il un risque de transmission ? En effet, il est déconseillé d'embrasser vos petits-enfants lors d'une poussé d'herpès car un simple contact suffit à transmettre le virus. Il est important de laver la plaie à l'eau et au savon et de se traiter pour voie cutanée ou orale selon la prescription du médecin. Ne pas oublier de se laver les mains lorsqu'elles ont été en contact avec les lésions, afin d'éviter une contamination à d'autres parties du corps. Hors poussée, les risques sont minimes.Le bouton de fièvre peut-il transmettre un herpès génital au partenaire ? Oui, au cours d'un rapport sexuel mettant en contact le sexe avec la bouche. Le contraire est également possible mais moins fréquent : une personne atteinte d'herpès génital peut transmettre le virus aux lèvres de son partenaire lors de rapports oro-génitaux.Peut-on être contagieux en dehors des crises ? Oui, la contagiosité existe environ trois jours avant l'apparition des petites cloques et trois jours après la poussée d'herpès.L'herpès génital est-il lié à une mauvaise hygiène ? Non, les modes de transmission de l'herpès génital sont soit sexuel (avec ou sans pénétration), soit pendant l'accouchement ou par le baiser. Cependant, lorsqu'on se sait porteur d'herpès génital, l'hygiène doit être renforcée pour éviter toute transmission, soit à une autre personne, soit à une autre partie du corps.Peut-on attraper l'herpès dans un lieu public, par exemple sur une cuvette de WC ? En principe non, car pour qu'il y ait contamination, il faut un contact direct entre le virus et les organes sexuels.

PUB
PUB

Pour en savoir, consulter le site de l'Association herpès :

Pour en savoir, consulter le site de l'Association herpès :

Publié le 12 Novembre 2003
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Communiqué de presse de l'Association herpès, septembre 2003, www.
Voir + de sources
herpes.asso.fr.