Hémochromatose : à dépister dès l’âge de 20 ans !

Du 27 mai au 1er juin 2013 se déroule la semaine nationale de sensibilisation au dépistage de l’hémochromatose. Un seul message : inciter au dépistage dès 20-35 ans, avant que cette maladie due à une surcharge en fer n’entraîne de nombreux problèmes de santé.

PUB

L’hémochromatose est la première maladie génétique en France

Première maladie génétique, l’hémochromatose touche 1 Français sur 300. Pourtant, cette maladie potentiellement grave, douloureuse et handicapante reste peu connue. Cette maladie héréditaire est liée à la disparition de l’hepcidine (hormone du fer) qui règle l’absorption du fer au niveau du tube digestif. Résultat, le fer alimentaire est absorbé en excès et il s’accumule progressivement dans l'organisme où il peut à la longuecréer des dégâts, parfois irréversibles, sur la plupart des organes.

PUB
PUB

Hémochromatose à dépister dès 20-35 ans

Selon le Pr Henri Michel, président de l’Association Hémochromatose France, « on ne doit plus voir des patients atteints de douleurs intolérables, de cirrhose du foie avec cancer, d’insuffisance cardiaque grave ou encore de diabète à cause d’une hémochromatose non dépistée à temps ». Le dépistage doit être réalisé entre 20 et 35 ans car à cet âge, cette maladie liée à une surcharge en fer des organes est bénigne, alors qu’elle est souvent grave, voire mortelle, avec 2.000 décès par an, lorsqu’elle est découverte à 50-60 ans. Le dépistage repose sur une simple prise de sang. Quant au traitement, il consiste à réaliser des saignées, simples et très efficaces pour diminuer la teneur en fer de l’organisme.

Pour en savoir plus : http://www.hemochromatose.fr/

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 28 Mai 2013 : 09h30
Mis à jour le Mardi 28 Mai 2013 : 10h29
Source : Communiqué de presse de l’Association Hémochromatose France, mars 2013, http://www.hemochromatose.fr/
PUB
PUB

Contenus sponsorisés