Harrison Ford : son régime draconien pour garder la forme à 77 ans

Harrison Ford a 77 ans et toujours un physique impressionnant. La star de Star Wars a révélé le secret de sa forme sur le plateau d’Ellen DeGeneres.
© abacapress

Ecouter l'article :

Harrison Ford est toujours dans une forme impressionnante à 77 ans. Pour lui, son énergie provient de son nouveau régime : il a stoppé la viande et les produits laitiers.

Un régime sans viande pour sa santé et la planète

Alors que l’acteur était venu sur le plateau d’Ellen DeGeneres pour faire la promotion de son nouveau film "L’appel de la forêt" où il partage l’affiche avec Omar Sy et un chien virtuel, l’animatrice américaine en a profité pour lui demander son secret de jouvence

L’interprète d’Indiana Jones reconnaît faire “un peu d’exercice” comme du vélo et du tennis. Toutefois, il a surtout changé de régime. “Je mange pratiquement rien” plaisante-t-il. 

Plus sérieusement, Harrison Ford a ensuite expliqué “je mange uniquement des légumes et du poisson” Il consent ensuite : “c’est vraiment ennuyeux”. Mais ce programme draconien épate la présentatrice, “le fait que vous puissiez vous y tenir est très impressionnant, parce que c’est très difficile de manger vraiment, vraiment, sain”, remarque-t-elle.

“J’ai juste décidé que j’étais fatigué de manger de la viande et je sais que ce n’est pas bon pour la planète comme pour moi”.


Une alimentation qui fait ses preuves

Et si le régime de Harrison Ford est drastique, il semble visiblement très efficace. Pour une scène clé de son dernier film, l’acteur de 77 ans a tourné torse-nu. Impressionné par ce buste sans défaut, un journaliste du quotidien USA Today lui a demandé s’il était le résultat de la “magie d'Hollywood”. L’interprète de Han Solo a assuré qu’aucune retouche numérique n’avait été nécessaire. "J'étais en forme et il faisait très froid. Je suis en bonne santé, j'aime être actif et en forme. Je suis conscient que je dois garder ma vieille carcasse en forme".

Comment réduire sa consommation de viande ?

Que cela soit pour la planète ou sa propre santé, réduire sa consommation de viande, et notamment rouge (bœuf, mouton, agneau…) est recommandé. 

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a précisé lors de l’actualisation des repères de consommations alimentaires en 2017 que la population française doit mettre moins de viandes dans son assiette. Elles sont, en effet, liées à de nombreuses maladies comme le cancer colorectal et les maladies cardiovasculaires. 

L’organisation française préconise “de réduire considérablement la consommation de charcuteries (telles que le jambon, saucisson, saucisse, pâté, etc.) afin qu’elle ne dépasse pas 25 g par jour. La consommation de viandes hors volailles (telles que le bœuf, porc, agneau, etc.) devrait quant à elle ne pas dépasser 500 g par semaine”. 

Pour diminuer la part de viande dans son menu sans créer de carence, il est conseillé de miser sur des légumes riches en protéines végétales comme les lentilles, les haricots, l’artichaut, les pois chiches, le cresson ou encore l’épeautre, le quinoa et les produits à base de soja. Il est aussi possible de manger des œufs. Un œuf de poule de 60 grammes abrite environ 7 grammes de protéines.

Par ailleurs, les noix et les céréales complètes sont également des sources intéressantes de protéines ainsi que de fibres, de vitamines et de minéraux.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.