La guérison de la lombalgie est longue, soyez patient !

On estime qu'entre 12 et 33% de la population mondiale souffrent de lombalgie. C'est beaucoup, mais il faut savoir que 90% se rétablissent. En revanche, il faut être patient, la guérison peut être longue…
PUB

Longue guérison pour les lombalgiques

Les statistiques annoncent 90% de rétablissement 6 semaines après un épisode aigu de lombalgie. Hélas, ces données semblent un peu trop optimistes, comme l'indique cette étude australienne qui a suivi durant un an près de 1.000 personnes atteintes d'une lombalgie récente. Le rétablissement de ces lombalgiques a été évalué en termes de reprise du travail et d'atténuation de la douleur. La moitié des lombalgiques qui avaient réduit leur activité professionnelle à cause de leur douleur lombaire avaient repris leur travail normal au bout de 14 jours, 83% dans les 3 mois suivant l'épisode lombalgique initial. En revanche, le handicap et la douleur ont été beaucoup plus longs à disparaître : 72% étaient rétablis mais après 12 mois seulement. Certains facteurs ont été associés à un rétablissement plus long : l'âge, les accidents de travail, l'intensité initiale de la douleur, la dépression, le délai et le nombre de jours d'activité réduite.

PUB
PUB

Ménager son dos pour éviter les lombalgies

Le mieux est de ménager son dos au quotidien pour limiter les risques de souffrir de lombalgie. Les mesures préventives sont nombreuses, mais simples.

  • Evitez les positions assises prolongées.
  • Si vous faites beaucoup de voiture, arrêtez-vous souvent pour bouger.
  • Ne portez pas de talons hauts.
  • Ne soulevez pas d'objets trop lourds.
  • Pour soulever quelque chose, utilisez vos jambes et non votre dos. Gardez celui-ci le plus droit possible. De même pour vous lever de votre lit : passez au préalable par la position assise et poussez sur vos jambes.
  • Au travail, adoptez les bonnes positions, même assis à un bureau : le dos toujours droit.
  • Evitez le surpoids.
  • Pratiquez très régulièrement une activité physique, sans jamais oublier de passer par la phase d'échauffement.
  • Préférez le sac à dos au sac à main.
  • Gérez votre stress.

Et enfin, si vous souffrez du dos, n'oubliez pas qu'il faut bouger progressivement dès que l'épisode aigu est passé. C'est l'immobilisation prolongée qui est néfaste.

Publié le 01 Septembre 2008
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Henscheke N.
Voir + de sources
et coll., BMJ, 2008 Jul 7;337:a171. doi: 10.1136/bmj.a171, édition accélérée en ligne.