Lombalgies : dos et société

Quelle est cette maladie terrible dont l'incidence a été multipliée par trois en dix ans, qui met l'économie en péril et pour laquelle il n'y aura jamais de vaccin ? On parle finalement assez peu de la " lombalgie ". Peut-être est-elle tellement banale et quotidienne qu'elle est devenue une véritable fatalité. Quelques conseils cependant permettent sans aller vers la chirurgie ou les traitements médicaux lourds, de prévenir le mal de dos ou de l'améliorer.
Publicité

Qu'est-ce que la lombalgie ?

Littéralement il s'agit d'une douleur touchant le segment lombaire de la colonne vertébrale, c'est-à-dire sa partie basse. En fait cette douleur concerne plusieurs structures dont les disques intervertébraux, les ligaments, les muscles, les racines nerveuses. Elle peut-être aiguë, c'est ce qu'on appelle le classique « lumbago », elle peut être chronique, entraînant parfois un véritable état d'invalidité.

Publicité
Publicité

Les causes

Même si les causes sont nombreuses, deux principes de base président à la lombalgie. Tout d'abord, elle résulte d'un déséquilibre ou d'un conflit entre les éléments de stabilité et les éléments de mobilité du rachis lombaire. La lombalgie résulte donc d'un mouvement effectué dans une mauvaise position. L'autre cause principale est une lésion d'un disque intervertébral (soumis à des traumatismes) qui provoque l'expulsion du noyau fibreux du disque et la compression de la racine d'un nerf sciatique.

Publié par Dr Renaud Guichard, chirurgien le Vendredi 21 Décembre 2001 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 20 Novembre 2015 : 17h46