Lombalgies : exercices ou chirurgie ?

La question est là : la chirurgie fait-elle mieux que la pratique d'exercices adéquats ? Il semblerait que la réponse s'oriente finalement vers la négative.
PUB

La littérature scientifique étant très pauvre dans ce domaine, un médecin norvégien et ses collaborateurs ont eu l'idée de mener leur propre étude visant à comparer l'efficacité de la chirurgie à celle d'un simple programme d'exercices.

Plusieurs dizaines de sujets âgés de 25 à 60 ans, souffrant de douleurs dorsales chroniques depuis plus d'un an avec des signes de lombalgie, ont été recrutés.Divisés en deux groupes, les uns ont bénéficié d'une fusion par vis transpédiculaires postérieures plus physiothérapie, tandis que les autres ont reçu des explications et des conseils sur le style d'exercice ordinaire qui n'abîme pas le disque avec la recommandation d'utiliser son dos et de le plier. Ces derniers ont ensuite suivi durant trois semaines, un entraînement appliqué, à raison de 3 fois par jour.

PUB
PUB

Bilan, aucune différence significative n'est observée entre ces deux techniques, tant au niveau primaire de la lombalgie que des critères secondaires (douleurs dorsales, recours aux analgésiques, détresse émotionnelle, qualité de vie, reprise du travail...). Le succès de la chirurgie a été évalué à 70% et celui de la pratique d'exercices à 78% (une différence non-significative).En revanche, la perception de la peur de se baisser ou d'évitement de certaines tâches était moindre dans le groupe non-opéré, tandis qu'il existait 18% de complications directes en post-opératoire.

En conclusion, cette étude démontre parfaitement l'efficacité d'une simple intervention non-chirurgicale.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 23 Juillet 2003 : 02h00
Source : Brox J. et coll., EUAR Abstract SP0078, 21 juin 2003.