Grossesse : ménagez votre dos !

Les femmes enceintes ont très souvent mal au dos. Discrètes au premier trimestre, les douleurs s'intensifient au fur et à mesure que la grossesse avance. Hygiène de vie, postures correctes, bons gestes ou encore médecines douces peuvent vous aider à prévenir et soulager ces désagréments parfois intenses.
Publicité

Près de la moitié des femmes enceintes souffrent de maux de dos. Pas de mystère, le poids du ventre augmente, tandis que les hormones contribuent à la distension des muscles abdominaux et au relâchement ligamentaire.

Si le bébé repose sur le ventre, c'est bien le dos qui en supporte tout le poids. Naturellement, il se cambre davantage, et plus le ventre s'arrondit, plus le centre de gravité se déplace vers l'avant, plus la tension dorsale s'intensifie. Le ventre en avant, les mains au creux des reins et le buste en arrière, tout est réuni pour accentuer la cambrure et épuiser le dos.Parallèlement, certaines hormones de la grossesse favorisent un relâchement des tissus, ce qui est nécessaire pour s'adapter aux modifications corporelles. Mais cette hyper-laxicité tend à déséquilibrer la statique et provoque des tensions articulaires et des douleurs lombaires. Enfin, à l'approche du terme, une autre hormone, la relaxine, détend progressivement les ligaments en vue de l'accouchement. C'est elle qui permet au bassin de s'ouvrir pour laisser passer le bébé.

Publicité
Publicité

Au final, aux alentours du 5e mois, les douleurs apparaissent et tendent naturellement à s'accentuer jusqu'à la fin de la grossesse. Elles sont plus intenses en fin de journée et le soir, favorisées par la fatigue et la station debout prolongée. Toutefois, le mal de dos n'est pas une fatalité. Il existe des solutions et des gestes simples permettant d'atténuer les douleurs, voire de les prévenir.

Ne mangez pas deux fois plus, mais deux fois mieux !

L'objectif est de ne pas prendre trop de poids. Aussi, ne mangez pas forcément plus qu'avant. En revanche, mangez mieux. Si votre alimentation est variée et équilibrée, vous limiterez votre prise de poids au strict nécessaire.

Reposez-vous

Reposez-vous le plus possible. Faites une sieste l'après-midi, si possible, et dormez suffisamment la nuit. Privilégiez la position sur le côté gauche (en foetus), qui permet de soulager la circulation sanguine et diminue les problèmes de jambes lourdes et gonflées. Evitez les stations debout prolongées.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 02 Novembre 2004 : 01h00
Source : " Prévention des douleurs de dos chez la femme enceinte, Médecine physique et de réadaptation ", Dr Rousseau ; " Conséquences potentielles de la grossesse et de l'accouchement ", 18e Journées de Gynécologie de Nice et de la Côte d'Azur, mai 2000.