Après un diabète gestationnel, attention au diabète

Mesdames, si votre grossesse s'est accompagnée d'un diabète gestationnel, surveillez bien votre glycémie. En effet, cette complication lorsque vous étiez enceinte, augmente par un facteur 7 votre risque ultérieur de développer un diabète de type 2.
PUB

Le diabète gestationnel, c'est quoi ?

Il s'agit d'une intolérance au glucose développée au cours de la grossesse. Ce diabète gestationnel se manifeste classiquement au cours du deuxième trimestre. Ce trouble est assez fréquent puisqu'il survient chez environ 6% des femmes enceintes. A noter cependant qu'un diabète gestationnel est souvent suspecté avant même la grossesse car il existe des facteurs de risque identifiables : antécédent familial ou personnel de diabète, grossesse tardive, surpoids, prise de poids trop élevée lors des grossesses antérieures et enfants de gros poids de naissance.

PUB
PUB

Il impose une prise en charge car un tel diabète expose à des complications, notamment au moment de l'accouchement. En revanche, après l'accouchement, le diabète gestationnel disparaît de lui-même et tout rentre dans l'ordre… ou presque !

Le risque ultérieur de diabète de type 2 est multiplié par 7

En effet, les femmes qui ont développé un diabète gestationnel ont ensuite, des années plus tard, un risque fortement accru de devenir diabétiques.

C'est en analysant en 2009 une population de 675.000 femmes ayant eu un diabète gestationnel, que l'on a observé un risque multiplié par 7 en moyenne chez ces femmes de développer par la suite un diabète de type 2. Ce risque est d'environ 4,7 dans les cinq années qui suivent l'accouchement, puis de 9 au-delà.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 15 Juin 2009 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 03 Juin 2016 : 11h50
Source : Bêlai L. et coll., The Lancet, 373 : 1773-9, 23 mai 2009.