Grippe, rhume, bronchite : Zorro est de retour !

Le port du masque chirurgical doit devenir une habitude quand on est grippé, enrhumé ou atteint d'une bronchite. La toux est en effet le moyen le plus utilisé par les virus respiratoires pour passer d'une personne à une autre. L'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES) fait également la promotion, dans sa campagne en cours, du lavage des mains et du mouchage avec des mouchoirs en papier.
Publicité

Lutter contre les virus respiratoires

Chaque année, les autorités de santé font la promotion du lavage des mains et du mouchage avec des mouchoirs jetables quand on est atteint d'une maladie respiratoire infectieuse comme une grippe, une bronchite ou un rhume.

Depuis 2006, suite à la menace d'une pandémie grippale avec le virus H5N1, le port du masque est également recommandé.

Publicité
Publicité

Mais l'autre justification est que ces maladies respiratoires dont la grippe, font des milliers de victimes évitables chaque année. En effet, derrière un simple rhume peut se cacher le virus syncycial qui est responsable des terribles bronchiolites chez les nourrissons. Derrière chaque épidémie de grippe se décomptent des milliers de morts chez les plus de 65 ans et chez les personnes immunodéprimées.

Le masque en pratique

En pratique, quand on est enrhumé, grippé ou atteint d'une bronchite, il est utile de porter un masque, disponible en pharmacie, et d'éviter les contacts avec les autres personnes. Ceux-ci doivent bien recouvrir le nez et la bouche en passant sous les yeux et dessous le menton, tout en étant attachés derrière la tête. Ils doivent être changés toutes les 4 heures ou s'ils sont mouillés.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 27 Novembre 2006 : 01h00
Mis à jour le Mardi 12 Janvier 2016 : 09h41
Source : Institut National de Prévention et d'Éducation pour la Santé (INPES), novembre 2006.