Grippe A : antiviral gratuit à tous les grippés

Les antiviraux (Tamiflu® et Relenza®) représentent les seuls traitements pour les personnes atteintes de la grippe A. Jusqu'à présent très peu utilisés et réservés aux cas graves de grippe A, les antiviraux seront désormais distribués gratuitement en pharmacie, sur ordonnance, à toute personne atteinte de la grippe.
PUB

Grippe A : mise à disposition du stock national de médicaments antiviraux

Un arrêté publié dans le Journal Officiel indique que les stocks d'antiviraux de l'État, qui s'élèvent à quelque 33 millions de traitements antiviraux (24 millions de Tamiflu® et 9 millions de Relenza®), seront mis à la disposition des pharmacies à partir du 21 décembre. En pratique, les antiviraux seront délivrés gratuitement à toute personne atteinte de la grippe, à condition qu'elle soit munie d'une ordonnance. Le médicament sera remis accompagné de masques (également issus du stock national), à porter pour limiter la contamination de l'entourage. Quant aux pharmacies, elles seront indemnisées à raison de 1 euro par kit distribué.

PUB
PUB

Grippe A : nouvelles conditions de prescription pour les antiviraux

Cette nouvelle distribution des antiviraux répond à la nécessité de " prendre des mesures adaptées à la protection de la population contre la menace sanitaire grave que constitue le virus " de la grippe A.

Après avoir été décriés, les antiviraux ont été réservés aux formes graves de la grippe A ou aux sujets à risque chez lesquels la grippe risque d'entraîner des complications. Pourtant, au Chili, où le Tamiflu® a été prescrit très largement, l'épidémie de grippe A a fait deux fois moins de morts qu'en Argentine, où la stratégie était plus restrictive, comme actuellement en France. En Argentine, l'extension de l'utilisation des antiviraux aurait permis de diviser par trois " la mortalité des femmes enceintes ".

Selon le porte-parole des laboratoires Roche, " les études récemment présentées à des congrès médicaux confirment que le traitement systématique par Tamiflu® évite les formes graves et permet une sortie plus précoce des services de soins intensifs ".

En plus de la progression de la pandémie, c'est probablement une des raisons pour laquelle de nouvelles recommandations de prescription des antiviraux viennent d'être annoncées : à compter du 10 décembre, la prescription des antiviraux est étendue systématiquement à toute personne chez qui une grippe a été diagnostiquée. Quant au " prélèvement naso-pharyngé à visée diagnostique préalablement à la mise sous traitement antiviral ", il n'est pas systématique.

Enfin, un traitement antiviral est recommandé en prévention à toute personne non malade mais présentant des facteurs de risque (comme les femmes enceintes et les enfants de moins de 1 an), qui a été en contact étroit avec une personne grippée. C'est ce que l'on appelle le traitement post-exposition et le Relenza® est plus particulièrement indiqué dans cette situation.

Publié par Dr Philippe Presles le Dimanche 13 Décembre 2009 : 01h00
Mis à jour le Lundi 14 Décembre 2009 : 01h00
Source : Recommandations de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), 16 décembre 2009 ; Communiqué de presse du Ministère de la Santé, 4 décembre 2009 ; Le Figaro, décembre 2009.