Gorge : pourquoi tu tousses ?

Durant l'hiver, la toux de l'adulte, toutes causes confondues, représente un des principaux motifs de consultation chez le médecin. Le plus souvent d'origine virale, elle ne justifie pas une prescription d'antibiotiques.

Publicité

La toux, dont les causes les plus fréquentes sont le syndrome grippal, les affections ORL et les bronchites aiguës, est particulièrement répandue. Pourtant, nous disposons de très peu de données portant sur ses caractéristiques et les modalités de sa prise en charge. Pour combler ce manque d'information, une grande enquête nationale a été réalisée auprès de 1.500 médecins généralistes. Chaque professionnel de santé devait remplir un questionnaire standardisé portant sur cinq de leurs patients adultes venus consulter pour une toux d'apparition récente.

Au final, 1.963 fiches/patients ont pu être analysées.

Publicité
Publicité
  • Plus de la moitié d'entre eux sont d'anciens fumeurs ou des fumeurs (31%).
  • Un tiers présentent des antécédents respiratoires (affection ORL chronique, bronchite chronique, asthme, dilatation des bronches). Cependant, seuls 14% d'entre eux ont passé une exploration fonctionnelle respiratoire.
  • Dans 38% des cas, il s'agit d'une toux grasse et dans 20% d'une toux sèche.
  • Le diagnostic de syndrome grippal est le plus souvent évoqué, mais celui de bronchite vient en 2e position.
  • Des antibiotiques ont été prescrits chez 70% des patients, des fluidifiants bronchiques dans 82% des cas, puis des antitussifs (21%), une corticothérapie (20%) et des AINS (Anti-Inflammatoires Non-Stéroïdiens – 7,5%).

Cette enquête confirme la persistance d'une très large prescription d'antibiotiques en cas de toux. Or le syndrome grippal, la bronchite, comme l'exacerbation de la bronchite (BPCO - Broncho-pneumopathie chronique obstructive), sont souvent d'origine virale. Dans ces conditions, les antibiotiques ne sont pas indiqués car ils luttent uniquement contre les infections bactériennes. Chez l'adulte sain et en l'absence de toutes complications, le traitement de la toux d'apparition récente peut se résumer à un antitussif ou à un fluidifiant bronchique.

Alors, si votre médecin ne vous donne pas d'antibiotique, n'insistez pas, c'est qu'ils sont inutiles dans votre cas. Moins vous aurez recours à l'antibiothérapie, moins vous permettrez aux microbes de développer des résistances.

Mots-clés : Toux, Tousser, Tu tousses
Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 22 Janvier 2003 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 22 Octobre 2015 : 17h22
Source : Enquête nationale ENPECTO, menée par le laboratoire Zambon sous la direction du Pr P. Léophonte, de janvier à mars 2002.