Glaucome aigu : comment le prévenir

© Istock
Le glaucome est une pathologie altérant la santé des yeux. Il correspond à une augmentation de la pression intra-oculaire. Il peut être aigu ou chronique et, en l'absence de traitement, il peut aboutir à la cécité définitive.
Publicité

Quels sont les signes du glaucome aigu ?

Le glaucome aigu correspond à la fermeture brutale de l'angle irido-cornéen. Le liquide intra-oculaire ne peut plus s'évacuer et la pression augmente à l'intérieur de l'œil. Cela peut aller jusqu'à la compression du nerf optique, entraînant donc une perte irréversible de la vision en l'absence de traitement urgent. Le glaucome aigu provoque une violente douleur de l'œil, accompagnée de maux de tête, d'une vision floue et de halos scintillants autour de sources lumineuses. Les sujets à risque sont les hypermétropes, les sujets atteints de cataracte. Une prédisposition familiale peut aussi être à l'origine du glaucome aigu.

Publicité
Publicité

Comment prévenir l'apparition d'un glaucome aigu ?

Les sujets à risque ou atteints d'hypertension intra-oculaire chronique (glaucome chronique à angle ouvert) doivent être surveillés régulièrement par un ophtalmologiste. Tout ce qui peut entraîner une dilatation pupillaire (ou mydriase) doit être évité. Certains médicaments sont également contre-indiqués, car ils peuvent faire augmenter la pression intra-oculaire (atropine, neuroleptique...). Rester dans la pénombre de manière prolongée est fortement déconseillé. Enfin, les gouttes oculaires luttant contre l'hypertension oculaire sont efficaces.

Publié par La Rédaction E-Santé le Dimanche 10 Juin 2018 : 18h31
La rédaction vous recommande sur Amazon :