Gencives qui saignent : un symptôme à ne pas négliger

© Istock

Trois Français.e.s sur quatre ont les gencives douloureuses et saignent lorsqu'ils se brossent les dents. Et pourtant, nombre d'entre eux ignorent ces symptômes, témoins d'une gingivite.

Publicité

Les Français.e.s ne savent pas prendre soin de leurs gencives. C'est, en substance, ce qui ressort du dernier sondage de l'Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD), réalisé auprès de 32 400 personnes interrogées sur les réseaux sociaux.

A l'occasion de la Journée mondiale de la santé bucco-dentaire, ce 20 mars, l'association attire l'attention de la population sur l'importance de soigner ces muqueuses avec autant de soins que nos dents. Car une gingivite peut avoir de nombreuses répercussions sur notre santé.

Au vu de ce sondage, le travail à accomplir est titanesque. Trois personnes interrogées sur quatre avouent avoir les gencives rouges, gonflées ou douloureuses. Et 15 % saignent à chaque brossage. Mais la plupart estiment qu'ils sont en bonne santé bucco-dentaire – alors que ces symptômes sont le signe d'une gingivite.

Publicité
Publicité

Le problème, c'est que les Français.e.s n'adoptent pas la bonne attitude face aux maladies parodontales. Pour les deux tiers, le saignement des gencives n'est pas un signe d'alerte… Et lorsqu'ils et elles en souffrent, un quart ne fait rien.

La solution privilégiée est, de loin, l'automédication : deux tiers des sondé.e.s changent de brosse à dents – pour une version à poils courts – ou recourt à un bain de bouche. Seuls 9 % se rendent chez leur dentiste.

Des conséquences sur la santé générale

Ces mauvais réflexes sont peut-être dus au manque de connaissance sur la santé bucco-dentaire. Une personne sur deux n'a jamais entendu parler de parodontite. Sans traitement, cette maladie de la bouche est pourtant l'issue de la gingivite.

En effet, l'inflammation des gencives provoque, dans un premier temps, gonflements et saignements. Cette affection est réversible, à condition de se brosser les dents régulièrement, de recourir à des brossettes interdentaires.

Sans action de ce type, la gingivite se transforme en parodontite, une inflammation qui s'étend à l'os. Des poches infectieuses se forment entre la gencive et la dent provoquant, à terme, une destruction de l'os et un déchaussement.

"Alors avant que l’os qui soutient les dents ne soit atteint et fragilisé, ce qui conduirait à la perte des dents, il est urgent de prendre rendez-vous chez le dentiste", recommande l'UFSBD.

Car la parodontite non soignée n'a pas seulement un impact sur la santé de la bouche. Elle favorise aussi les pathologies cardio-vasculaires ou de la sphère ORL, et peut aggraver certaines maladies chroniques (diabète, troubles rénaux, etc).

Publié par Audrey Vaugrente, journaliste santé le Mardi 20 Mars 2018 : 11h13
PUB
PUB