Cette année, la gastro sera particulièrement virulente

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 09 Janvier 2006 : 01h00
Mis à jour le Mardi 14 Mai 2013 : 15h01

Selon les prévisions des experts, la gastro-entérite va être redoutable cet hiver, avec un pic attendu en fin de semaine. Il pourrait s'agir d'une des trois plus fortes épidémies des quinze dernières années.

PUB

Beaucoup de jeunes touchés

Le réseau sentinelle de surveillance et de veille épidémiologique pour les maladies transmissibles tend à confirmer les prévisions. Au 1er janvier, l'incidence nationale de la gastro-entérite se trouvait déjà nettement au-dessus du seuil épidémique. Sur les dix régions ayant dépassé le seuil, les trois les plus touchées sont le Nord-Pas-de-Calais, l'Aquitaine et la Bourgogne. C'est ainsi que durant les quinze derniers jours de l'année 2005, près de 450.000 patients ont consulté leur médecin généraliste. Dans la moitié des cas, les patients avaient moins de 25 ans. Le pic épidémique est attendu cette semaine, avant le 15 janvier. Selon les prévisions de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), l'épidémie pourrait être l'une des plus virulentes des quinze dernières années. Deux virus sont principalement impliqués : les norovirus et les rotavirus (plus fréquents chez les sujets hospitalisés et touchant davantage les enfants).

PUB
PUB

Peut-on prévenir la gastro ?

Oui, par l'hygiène, et essentiellement par le lavage des mains !Cette maladie virale est de transmission féco-orale (des matières fécales vers la bouche) et des doses infectieuses minimes suffisent. Le risque de contamination est donc particulièrement élevé et les mains constituent le principal vecteur. La transmission est très facile par l'intermédiaire de toutes surfaces souillées, comme par exemple les poignées de portes. De plus, selon le Pr Pierre Pothier, directeur du Centre national de référence des virus entériques à Dijon, il existe probablement une transmission aérienne du rotavirus. Et enfin attention au danger de déshydratation. Il s'agit en effet de la principale complication chez les plus petits (mais également chez les personnes âgées). Le recours aux solutés de réhydratation ne doit donc pas se faire attendreEn conclusion, il est indispensable de se laver soigneusement les mains à l'eau et au savon très régulièrement et systématiquement après être allé aux toilettes, avant de préparer les repas et de s'occuper des enfants en bas âge.Quant à la grippe, le virus est en berne. Aucune activité épidémique n'est prévue dans les deux semaines à venir.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 09 Janvier 2006 : 01h00
Mis à jour le Mardi 14 Mai 2013 : 15h01
Source : Réseau sentinelle, semaine 52 du 26 décembre 2005 au 1er janvier 2006.
PUB
PUB
A lire aussi
Gastro : l'épidémie s'annonce sévèrePublié le 18/01/2005 - 00h00

Comme chaque année en France, et dans tous les pays européens, la gastro-entérite aiguë sévit sous la forme d'une épidémie. Mais cette année, elle se dessine comme l'une des quatre plus importantes épidémies depuis les quinze dernières années. Plus de 550.000 personnes ont déjà...

Grippe : sommes-nous bien préparés?Publié le 03/12/2003 - 00h00

L'épidémie de grippe s'étend en France. Sommes-nous prêts ? Les sujets concernés sont-ils tous vaccinés ? Le vaccin est-il efficace ? S'attaque-t-il bien au virus qui circule ? Avons-nous un stock suffisant d'antiviraux ? La réponse à ces questions n'est pas toujours affirmative si l'on en...

Grippe et gastro-entérite : comment y échapper ? Publié le 10/01/2013 - 15h12

L’hygiène et toujours l’hygiène, qui repose sur ce que l’on appelle les « mesures barrières », représente une solution efficace pour échapper à la grippe et à la gastro-entérite qui progressent rapidement en France à allure épidémique.

Comment sera la grippe cette année ?Publié le 16/10/2006 - 00h00

On s'attend à 2,2 millions de personnes touchées par le virus de la grippe, soit une épidémie plus virulente que celle de l'an passé. La prise en charge par l'Assurance maladie pourrait s'étendre à d'autres populations cibles. Et enfin, pour la première fois, le port du masque est...

Plus d'articles