Fuites urinaires : s'informer pour s'en débarrasser

Publié par Rédaction E-sante.fr le Samedi 10 Février 2007 : 01h00
Mis à jour le Lundi 11 Avril 2016 : 17h58
Des millions de Françaises de tout âge sont concernées par les fuites urinaires. Il ne faut pas s'en cacher par honte, mais au contraire en parler à son médecin pour trouver une solution efficace.
PUB

1) Les fuites urinaires n’ont rien d’héréditaire.

Elles ne sont pas une affection qui se transmet de mère en fille ou de père en fille/fils.

2) Perdre du poids peut parfois régler le problème de fuites.

En effet, les kilos en trop appuient sur le périnée et favorisent les fuites.

3) Les femmes qui sont souvent constipées sont plus à risque de fuites urinaires.

En cas de constipation, on est obligé de forcer, ce qui à la longue abîme le périnée et peut entraîner des fuites d'urine.

4) En cas de fuites, le spécialiste n’est pas le gynécologue, mais l'urologue.

Le médecin généraliste et le gynécologue peuvent cependant donner des conseils et recommander un urologue.

5) Les très jeunes femmes peuvent aussi souffrir de fuites urinaires.

L'avancée en âge constitue un facteur de risque, mais cela n'empêche pas des femmes jeunes, elles aussi, de souffrir de fuites urinaires. Les grandes sportives sont par exemple plus souvent concernées. Mais à tout âge, que l'on soit jeune ou âgé, on peut soigner les fuites.

6) Les femmes qui n'ont pas eu d'enfant ne sont pas pour autant à l'abri des fuites.

Certes, l'accouchement favorise les fuites d'urine (quoiqu’aujourd'hui on sache prévenir ce risque), mais des femmes n'ayant jamais eu d'enfant peuvent également en souffrir.

7) Les fuites peuvent être très importantes et nécessiter d'aller aux toilettes jusqu'à 3 à 4 fois par heure.

Elles peuvent se manifester par de simples petites gouttes, mais sont parfois bien plus importantes et fréquentes.

8) Les femmes qui fument sont plus à risque d'incontinence.

D'une part le tabac irrite la vessie, d'autre part il fait tousser, soit deux facteurs favorisant les fuites.

9) Le simple fait de rire peut entraîner des fuites d'urine.

Les fuites urinaires peuvent survenir lors de tout type d'effort. Par exemple lors d'un saut, d'un exercice physique lors d'une séance de gym, mais aussi lors de la toux ou du rire.

10) Les hommes aussi sont sujets aux fuites urinaires.

C'est plus rare, mais les hommes aussi peuvent présenter des fuites urinaires. Elles sont généralement liées à un problème de prostate ou à une opération de la prostate.

11) Fuites urinaires et incontinence désignent le même problème.

Dans le jargon médical, l'incontinence désigne les fuites d'urine.

12) Les fuites urinaires peuvent entraîner certaines femmes à arrêter les relations sexuelles.

Certaines femmes stoppent toutes relations sexuelles après avoir fait la mauvaise expérience d'une fuite, même toute petite, à ce moment-là. Elles doivent en parler à leur médecin afin de trouver une solution.

13) Le traitement de l'incontinence urinaire n'est pas forcément chirurgical.

Après la rééducation périnéale, visant à renforcer les muscles du périnée, la chirurgie représente un traitement simple et très performant. Il faut en parler à son médecin.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Samedi 10 Février 2007 : 01h00
Mis à jour le Lundi 11 Avril 2016 : 17h58
Source : Brochure Urofrance, "Fuites d'urine des femmes, en parler pour se soigner", Association française d'urologie, avril 2007.
PUB
PUB
A lire aussi
Incontinence urinaire, les hommes aussi !Publié le 28/10/2016 - 10h31

Les fuites urinaires ne sont pas réservées aux femmes. Même si le risque d’incontinence est deux à trois fois moindre chez les hommes, ils en souffrent aussi. En cause, l’âge mais surtout les chirurgies de la prostate ou encore les AVC comme conséquences des maladies cardiovasculaires....

4 questions-réponses sur l'incontinence urinaire Publié le 15/02/2010 - 00h00

Près de 6 millions de Francaises seraient concernées par l'incontinence urinaire. Mieux vaut être bien informée pour prévenir cette affection gênante et handicapante, et sinon consulter le plus tôt possible dès les premiers signes d'incontinence urinaire.

Plus d'articles