Le fragile sommeil des adolescents

© Istock

Les ados négligent souvent leur sommeil. Ils finissent ainsi par accumuler des dettes de sommeil qui détériorent leur forme physique et intellectuelle, et entravent leur réussite scolaire... Pourquoi et comment en arrive-t-on à une telle situation ?

PUB

Le temps de sommeil est insuffisant chez les ados

Développement physique et intellectuel, capacité de mémorisation, réussite scolaire, santé, forme, etc., le sommeil joue un rôle dans tous ces domaines. Or trop souvent le sommeil des ados est insuffisant. Les adolescents ont beaucoup de contraintes scolaires et environnementales. Ils aiment sortir, s'amuser, regarder la télé, autant d'intérêts qu'ils pratiquent très souvent au détriment de leur sommeil, quand ce n'est pas pour leurs devoirs… De toute façon, le sommeil n'est pas une priorité quand on est ado !

PUB
PUB

Quand manque de sommeil rime avec baisse de la concentration et des capacités d'apprentissageDe ce fait aussi, ils connaissent mal le fonctionnement du rythme veille/sommeil et leurs besoins réels dans ce domaine. Résultat, les horaires, la qualité et la durée totale de leur sommeil ne sont pas toujours en adéquation pour développer une forme physique et intellectuelle compatible avec la scolarité. Leurs capacités d'apprentissage, leur concentration diminuent, tandis qu'ils deviennent somnolents la journée, à la maison et/ou en classe, voire déprimés.Quels sont les besoins en sommeil des ados ?Même à l'aube de l'âge adulte, le sommeil est encore important à l'adolescence. Les besoins sont de 9 à 11 heures de sommeil. En réalité, les ados ont plutôt tendance à dormir moins de 8 heures par nuit. Avec un tel score, rien d'étonnant à ce qu'ils tentent de se rattraper le week-end en faisant des grasses matinées interminables. Certes, c'est déjà ça, mais il ne faut pas oublier que les heures de sommeil en matinée ne sont pas aussi bénéfiques que celles du milieu de nuit.Pourquoi en arrive-t-on à un tel décalage chez les ados entre les besoins de sommeil et la réalité ?En une trentaine d'années, les ados ont perdu 2 heures de sommeil ! Certes, certains ados souffrent d'insomnies (10 à 20%), un trouble du sommeil qu'il convient de prendre en charge très sérieusement. Mais le problème le plus répandu est un coucher trop tardif, alors que l'heure de lever en semaine reste très matinale.Ordinateurs, téléphone et mp3 les empêchent de dormir

Pourquoi ? Face à une baisse d'influence parentale typique à l'adolescence, les jeunes organisent eux-mêmes leur emploi du temps. Les contraintes scolaires les obligent à veiller tardivement le soir et aussi ils consacrent de plus en plus de temps aux nouvelles technologies : ordinateurs et smartphones, SMS et mails, consoles de jeux, télé…

Selon l'Institut national du sommeil et de la vigilance, les 18-25 ans ont le plus souvent au moins 4 appareils dans leur chambre susceptibles de les maintenir éveillés (ordinateur, téléphone, télé, MP3, radio). Or tout ce qui est sonore et lumineux stimule l'attention et empêche de dormir ou fragmente le sommeil. De plus, attention aux LED qui éclairent nos merveilles technologiques (smartphones, tablettes…). Leur intensité lumineuse est telle qu’elles pourraient diminuer notre production de mélatonine et ainsi affecter notre sommeil et notre humeur (1).

Les parents peuvent encore jouer un rôle en instaurant des règles communes : pas de télé dans la chambre, arrêt du boitier internet à 10 heures, smartphone coupé, etc.

Publié le 07 Septembre 2009 | Mis à jour le 24 Avril 2015
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Olivier Follin & Stéphanie Condis, " Je dors mal !", Éditions Les carnets de l'info.