Fibrome utérin : ablation sans aucune chirurgie !

Le traitement le plus classique des fibromes utérins repose sur leur ablation chirurgicale, nécessitant souvent une hystérectomie, ablation de l'utérus. Une technique révolutionnaire permet aujourd'hui d'éliminer les fibromes, sans aucune chirurgie, sans incision et donc sans hospitalisation.
Publicité

Les fibromes utérins sont fréquents et douloureux

Les fibromes utérins sont des tumeurs bénignes très fréquentes qui font souffrir près d'une femme sur 4 entre l'âge de 30 et 50 ans : saignements abondants parfois en dehors des règles, douleurs, sensation de pesanteur pelvienne, incontinence urinaire ou augmentation de la fréquence urinaire, etc.

Publicité
Publicité

Myomectomie, hystérectomie et laparoscopie

La myomectomie désigne l'enlèvement chirurgical des fibromes. Cette technique permet de laisser l'utérus intact et protège donc la fertilité. Mais lorsque les fibromes sont de grande taille et difficiles à enlever, il est souvent nécessaire de pratiquer une hystérectomie, une ablation chirurgicale de l'utérus. Certains petits fibromes situés sur la face externe de l'utérus sont accessibles à la laparoscopie, une technique qui consiste à ôter les fibromes, en introduisant des instruments miniaturisés et munis d'une caméra, par une toute petite incision au niveau de l'abdomen. Ce type d'intervention réduit de beaucoup la durée d'hospitalisation et de la convalescence, puisque l'hospitalisation n'est plus que d'une journée avec une récupération d'environ 3 à 5 jours, contre respectivement 18 jours d'hospitalisation et 6 à 8 semaines de récupération avec une intervention chirurgicale classique.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 06 Août 2007 : 02h00
Source : Présentation presse du CHRU de Tours, Pr Tranquart, 12 juillet 2007.