Les femmes meurent 7 fois plus du cœur que de cancer du sein
Sommaire

Changer nos réflexes de médecins et de patientes

Si vous avez compris que le risque de mortalité cardiovasculaire est très élevé chez les femmes, que faut-il retenir en pratique ?

  • que les femmes font des formes d’infarctus dont les symptômes peuvent être différents ou atténués. Il faut y penser en cas de difficulté à respirer, de troubles digestifs brutaux, de nausées, de douleur à la mâchoire ou de douleurs thoraciques atypiques,
  • qu’à l’hôpital on hésite davantage à leur faire bénéficier de coronarographies ou d’angioplasties, gestes qui pourraient les sauver,
  • qu’il faudrait leur faire un bilan cardiaque poussé systématiquement à la cinquantaine, avec leur première mammographie, et faire un test d’effort au moindre doute.

Dernier conseil : lisez Le cœur des femmes et offrez-le à vos sœurs et amies. Outre que ce livre est très bien documenté et facile à lire, il fourmille de bons conseils pour garder son cœur et son cerveau en forme

Source : Le cœur des femmes. Danièle Hermann. Robert Laffont / Versilio.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :