Faut-il continuer à prendre ses médicaments en cas de forte chaleur ?
Sommaire

Conduite à tenir

  • Veillez à de bonnes habitudes d'hygiène et diététique.
  • Buvez très régulièrement, idéalement de l'eau. Dans tous les cas, ne consommez pas de boissons alcoolisées car elles aggravent la déshydratation.
  • Protégez-vous du soleil et de la chaleur.
  • Rafraîchissez-vous souvent : douche, bain, serviette humides, brumisateur...
  • Ne prenez aucun médicament sans avis médical, même s'ils sont vendus sans ordonnance.
  • Si votre suivi médical n'est pas régulier, consultez votre médecin. Il procèdera à un examen complet et réadaptera si nécessaire votre traitement.
  • Respectez les posologies et les heures de prise de vos médicaments telles qu'elles ont été indiquées par votre médecin et votre pharmacien.
  • Consultez votre médecin (ou demandez conseils à votre pharmacien), si vous ressentez des symptômes inhabituels.

Comment conserver vos médicaments ?

Le plus souvent, aucune condition de conservation n'est indiquée sur la boîte des médicaments, ce qui indique qu'ils sont stables. Vous n'avez donc aucune précaution particulière à prendre. Il en est de même des médicaments ayant la mention « conservation à une température inférieure à 25°C ou 30°C ». En effet, une température caniculaire qui se maintient généralement quelques heures ou quelques jours consécutifs, ne peut les dégrader. En revanche, s'il est indiqué « entre +2 et +8°C », placez les dans votre réfrigérateur et utilisez les rapidement dès que vous les sortez. Evitez de multiplier les entrées/sorties. Pour leur transport, prévoyez un emballage isotherme, mais non réfrigéré.

Dans tous les cas, ne les exposez jamais au soleil, ni à des températures extrêmes (proche de la congélation, coffre de voiture).

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : AFSSAPS " Vous et votre traitement en cas de chaleur ", 3 juin 2004, http://agmed.sante.gouv.fr/htm/10/canicule/indcanic.htm