Fan de Jamie Oliver ?

Publié le 26 Décembre 2012 | Mis à jour le 27 Décembre 2012
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne
PUB

Si vous suivez ses émissions sur Cuisine TV, si vous avez acheté un de ses nombreux livres, il ne vous a pas échappé, comme à moi, que les recettes de Jamie Oliver ne faisaient pas toujours dans la légèreté !

Il vient de se faire épingler par le très sérieux British Medical Journal qui a publié les résultats d'une étude effectuée par des chercheurs de l'Université de Newcastle.

PUB
PUB

Ils ont comparé la valeur nutritionnelle de 100 plats industriels vendus dans les grandes surfaces britanniques et celle de 100 recettes issues des livres de cuisine les plus populaires au Royaume-Uni, dont deux signés par Jamie Oliver.

22 % des recettes sont plus caloriques et plus sucrées que les plats industriels et elles sont aussi souvent plus riches en acides gras saturés.

Patatras ! Ca n'est pas vraiment bon pour l'image de Jamie Oliver qui s'est fait l'apôtre de la lutte contre l'obésité et du coup, la presse anglaise lui est tombé dessus à bras raccourcis.

Oubliant un peu vite qu'il a toujours voulu démontrer le fait que cela ne revient pas plus cher de cuisiner et de bien manger à la maison.

En quoi, il a parfaitement raison !

Et même si certaines de ses recettes sont un peu trop grasses, il a été - et reste - un des chefs qui a dédramatisé la cuisine. Son dernier livre "30 minutes chrono" est fort utile !

Paule

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés