Faire du sport, c'est important pendant la grossesse
Sommaire

Quelles précautions ?

Les exercices doivent être adaptés au fur et à mesure de la croissance du foetus. L'essoufflement en fin de grossesse doit également être pris en compte. Certains sports sont à privilégier et à conseiller aux femmes qui étaient sédentaires ou sont en fin de grossesse : natation, aquagym, marche et vélo d'appartement. Certains sports sont à proscrire : la plongée, les sports de contact (judo, basket, lutte) et/ou à risque de chute (équitation, ski alpin, ski nautique). A tout moment il convient de veiller à une hydratation et à des apports énergétiques suffisants, et de respecter les phases d'échauffement et de récupération.

Existe-t-il des contre-indications à l'activité sportive pendant la grossesse ?

Les contre-indications absolues sont très rares : grossesse multiple, pré éclampsie, hypertension artérielle gestationnelle, placenta praevia, retard de croissance intra-utérin, pathologies cardiovasculaires et pulmonaires rares, etc.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Collège américain de gynécologie-obstétrique (Acog) et Dossier sport et médecine du Panorama du Médecin, 25 mars 2008.