Explosion du cannabis

Dans son rapport, l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies déplore une inquiétante hausse de la consommation de cannabis chez les ados. Les spécialistes mettent en garde contre « toute forme de complaisance et de relâchement ». Les problèmes liés à cette consommation pourraient bien nous apparaître brutalement et donc, trop tardivement.
PUB

Tandis que le tabagisme baisse, la consommation de cannabis inquiète les experts. Entre 2002 et 2003, 40% des Français âgés de 15 à 34 ans y ont eu recours, plaçant nos compatriotes dans le peloton de tête européen, juste derrière les jeunes britanniques et danois. Très souvent, les plus jeunes s'initient au joint dans la foulée de leurs premières ivresses, lesquelles sont toujours plus précoces, vers 12-13 ans.

PUB
PUB

L'expérimentation du cannabis chez les ados a progressé dangereusement, passant de 40,9% à 45,7% chez les filles et de 50,1% à 54,6% chez les garçons. Plus de 6,8% des adolescentes et 17,7% des adolescents de 17 ans ont fumé plus de 10 joints au cours du dernier mois, contre respectivement 5,2% et 16,4% en 2000. Au final, la consommation régulière de cannabis devient presque aussi fréquente que celle de l'alcool.

Alcool en hausse

La prise de boissons alcoolisées est également en hausse chez les ados : 84,7% des garçons ont bu dans le mois précédent (81% en 2000) et 76,8% des filles (77,4% en 2000).

Publié le 12 Novembre 2003
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Rapport annuel 2003 au Parlement européen de l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies, octobre 2003.