Euro et publicité alimentaire, CARTON ROUGE

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 29 Juin 2016 : 21h04
Mis à jour le Jeudi 30 Juin 2016 : 10h17
© Istock

Les millions de spectateurs du monde entier, dont des millions d’enfants et d’adolescents, qui suivent l’Euro sont abreuvés de publicités pour des produits alimentaires.

Toutes relèvent de la junk food.

CARTON ROUGE 

PUB

Tous les joueurs de foot de cet Euro qui habitent nos écrans depuis deux semaines pètent la forme.

Ils sont bien entourés d’une armada de soigneurs, de médecins et, bien sûr, de diététiciens.

Ils s’alimentent donc de façon exemplaire et sont un modèle pour tous, adultes et enfants.

Parmi les sponsors officiels de cet Euro, que voit-on ?

Coca-Cola et MacDo soit une boisson archi sucrée et le temple du fast-food qui ne cesse de promouvoir son Big Mac à 500 calories. Et, heureusement, Tourtel qui est une bière sans alcool.

PUB
PUB

Les Bleus ont vendu leur âme (s’il en ont une) à Coca : une tête sur chaque cannette, ça invite à boire pour collectionner les idoles.

Quant aux joueurs, il y en a qui font la promo de Pepsi, le principal concurrent de Coca-Cola, d’autres de différentes marques de chips, des ailes de poulet KFC etc.

C’est la même chose dans tous les pays.

Le foot est le seul sport qui a cette dimension planétaire. Il se joue et se regarde aussi bien dans les pays riches, sur- nourris, peuplés de 30 % d’obèses que dans les pays les plus pauvres. Les joueurs de foot sont des idoles, et donc des exemples, pour des millions d’enfants.

On aurait pu espérer qu’au cours de cet événement mondial qu’est l’Euro, il y ait au moins un exemple de pub pour un produit qui ne participe pas à l’épidémie, également mondiale, d’obésité.

CARTON ROUGE, vous dis-je !

Paule

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 29 Juin 2016 : 21h04
Mis à jour le Jeudi 30 Juin 2016 : 10h17
PUB
PUB

Contenus sponsorisés