Enfants obèses, artères malades

© Istock

L'obésité se diffuse dans nos populations à la manière d'une épidémie. Comme chez l'adulte, elle détruit les artères des enfants atteints.

PUB

Pas plus que les adultes, les enfants obèses ne ménagent pas leurs artères. C'est ce que vient de montrer une équipe française (Dr Patrick Tounian – Hôpital Armand Trousseau), après avoir mesuré l'épaisseur de la paroi des carotides de 76 enfants dont 48 souffraient d'obésité depuis plus de 9 ans. Ces mesures effectuées par ultrason, attestent effectivement de l'épaississement et de la perte d'élasticité des artères du cou de ces enfants trop gros.La relation entre l'épaississement de la paroi des artères, notamment du cou, et le risque de faire un accident cardio-vasculaire a été démontrée chez l'adulte. Ces patients sont plus souvent victimes d'infarctus du myocarde et d'accidents vasculaires cérébraux. La relation entre obésité et diabète a également été démontrée, le diabète représentant le risque majeur supplémentaire de faire un tel accident vasculaire. Tout ceci a d'importantes conséquences en terme de mortalité chez l'adulte.

PUB
PUB

Un risque majeur à long terme

L'avenir de ces enfants apparaît donc bien inutilement assombri et ce constat est d'autant plus préoccupant que l'obésité gagne du terrain partout dans le monde.La prévention doit donc être envisagée au plus jeune âge, ce qui soulève des questions pas simples à résoudre: comment expliquer à un enfant qu'il doit faire plus de sport, regarder moins la télé et manger mieux? La réponse est à l'évidence collective, sans oublier les parents et l'entourage.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 12 Novembre 2001 : 01h00