Les enfants et l'argent de poche

Dans notre société de consommation, il n'est pas toujours facile pour les parents de gérer l'argent de poche de leurs enfants. Comment satisfaire leurs attentes sans répondre à leurs caprices ? Quelques pistes avec Véronique Caillard, psychologue.
PUB

Des ados un peu trop... " chers "

Il apparaît très tôt que le rapport de l'enfant à l'argent dépend de la conduite des parents en la matière. Si, dans la petite enfance, les courses du samedi donnaient systématiquement lieu à un cadeau, il peut s'avérer difficile, pour l'enfant qui grandit, de changer de cap et de « gérer » un budget. Véronique Caillard, psychologue, a rencontré beaucoup de ces enfants qui disposent d'une « bourse déliée » dans les finances parentales. « Il ne s'agit pas forcément de familles fortunées et, derrière cette prodigalité, il y a souvent une volonté de combler un manque, affectif ou non. Certes, la socialisation de l'adolescent passe en partie par les sorties, le look, le portable… Mais parfois, on dirait que des parents tentent de prendre une assurance sur l'avenir : ils paient pour éviter que leurs enfants ne soient tentés de s'endetter ou de « trafiquer »… on les achète presque ! »

PUB
PUB

Une notion perturbée

Il faut reconnaître que le jeu de la consommation « adolescente » n'aide guère les parents. Les ados aiment dépenser et l'argent est une valeur en pleine confusion. « La notion de mérite face à l'argent est perturbée, poursuit Véronique Caillard. Il ne s'agit pas de jeter la pierre à des parents parfois « paumés », mais promettre des euros contre des bonnes notes n'est jamais bon. Cette peur de frustrer son enfant ! Certains parents arrivent malgré tout à garder le cap, mais cela vire souvent à la bagarre ! »

Publié par Psychonet Production le Mercredi 20 Novembre 2002 : 01h00
PUB