L’encre des cartons d’emballage contamine les aliments

Après avoir pointé du doigt la toxicité des plastiques alimentaires (bisphénol A), c’est au tour des encres utilisées sur les cartons d’emballages. Voici les résultats des tests effectués par l’Association UFC-Que Choisir.

PUB

Des dérivés du pétrole sont retrouvés dans nos aliments

L’objectif était d’analyser une vingtaine de produits afin de savoir si les substances chimiques présentes dans les encres sur les emballagescarton pouvaient diffuser et se retrouver dans les denrées alimentaires. Ont ainsi été analysés des paquets de riz, de pâtes, sucre, couscous… Résultat, des dérivés du pétrole, notamment des huiles minérales issues des encres, sont retrouvés dans 14 des 20 produits analysés, et à « des niveaux préoccupants » : deux des produits contenaient 10 et 50 fois la dose maximale autorisée (respectivement : chapelure « Leader Price » et couscous graine « Tipiak »).

PUB
PUB

Certains dérivés des encres sont potentiellement cancérogènes

Si les effets pour la santé n’ont pas été démontrés chez l’homme, en revanche, on sait que chez l’animal, les huiles minérales saturées peuvent endommager le foie, le cœur et les ganglions lymphatiques. Quant aux huiles aromatiques, « elles appartiennent à la famille des hydrocarbures aromatiques polycycliques dont certains sont classés cancérogènes ».

En pratique, l’Association demande de façon urgente que les autorités mettent en place une réglementation afin de protéger les consommateurs. A minima, des valeurs limites contraignantes pour ces composées devraient exister pour garantir l’absence de dérivés pétroliers dans les aliments. Dans l’attente, les industriels devraient utiliser des encres végétales ou à faible migration…

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 30 Septembre 2011 : 12h53
Mis à jour le Vendredi 30 Septembre 2011 : 12h53
Source : Communiqué de l’Association UFC-Que choisir, 27 septembre 2011.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés