Efficacité confirmée du Baclofène dans le sevrage à l’alcool

Révélé par le cardiologue Olivier Ameisen dans son livre « Le dernier verre », le baclofène, un myorelaxant utilisé en neurologie, confirme son efficacité dans le sevrage à l’alcool.
© jupiterimages

Baclofène et dépendance à l’alcool

Dans cette étude, 132 patients alcooliques traités avec des doses très élevées de baclofène (129 mg par jour) ont été suivis durant 12 mois. 80% d’entre eux sont devenus abstinents à l’alcool (78 sur 132) ou des consommateurs modérés (28). En considérant les sujets perdus de vue, les chercheurs considèrent que le baclofène est efficace dans 58% des cas. Quant aux effets secondaires liés au traitement, le principal rapporté a été une somnolence en début de traitement.

D’autres études de plus grande ampleur sont encore nécessaires et déjà un essai clinique est prévu pour débuter en mai 2012 avec des résultats escomptés fin 2013. Quelque 320 patients dépendantsà l’alcool seront inclus et l’étude sera financée en partie par l’Assurance maladie.

Les espoirs sont donc permis pour les nombreuses personnes dépendantes à l’alcool

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Rigal L. et al., Alcohol Alcoholism, 19 mars 2012, http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22434664.