Education de votre chiot : comment lui apprendre à rester seul ?

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Lundi 12 Juin 2006 : 02h00
Lorsque vous adoptez un chiot, il aura tôt fait de s'attacher à vous et vous aurez à ses yeux le rôle de l'être rassurant et apaisant que tenait sa mère jusqu'à son arrivée dans sa nouvelle famille. Si ce lien privilégié est le début d'une belle aventure avec votre ami, il ne doit pas être excessif : votre chiot doit pouvoir rester seul de manière sereine !
PUB

Rester seul ou l'apprentissage de l'indépendance

Certains chiens adultes souffrent d'anxiété lorsque vous les laissez seuls. A votre retour, votre maison peut alors offrir un spectacle de désolation : meubles rongés, tapis et sols souillés, sans parler des voisins exténués par les vocalises de votre ami se sentant abandonné. Dès lors, il est important, lorsque vous faites l'acquisition d'un nouveau chiot, de lui permettre d'apprendre sereinement et progressivement à rester seul, situation à laquelle il a besoin de s'habituer. En effet, lorsque vous l'adoptez vers l'âge de 10 à 12 semaines, il quitte sa mère et ses frères et soeurs et a besoin d'un temps d'adaptation avant de pouvoir rester seul de manière sereine. Votre mission consiste à amener votre nouveau chiot à savoir rester seul lorsque vous vous absentez et à dormir seul. En général, un chiot peut avoir bien accepté cette solitude vers l'âge de 5 mois.

PUB
PUB

Rester seul ou l'apprentissage de l'indépendance

Certains chiens adultes souffrent d'anxiété lorsque vous les laissez seuls. A votre retour, votre maison peut alors offrir un spectacle de désolation : meubles rongés, tapis et sols souillés, sans parler des voisins exténués par les vocalises de votre ami se sentant abandonné. Dès lors, il est important, lorsque vous faites l'acquisition d'un nouveau chiot, de lui permettre d'apprendre sereinement et progressivement à rester seul, situation à laquelle il a besoin de s'habituer. En effet, lorsque vous l'adoptez vers l'âge de 10 à 12 semaines, il quitte sa mère et ses frères et soeurs et a besoin d'un temps d'adaptation avant de pouvoir rester seul de manière sereine. Votre mission consiste à amener votre nouveau chiot à savoir rester seul lorsque vous vous absentez et à dormir seul. En général, un chiot peut avoir bien accepté cette solitude vers l'âge de 5 mois.

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Lundi 12 Juin 2006 : 02h00
PUB
PUB
A lire aussi
Votre chien peut souffrir de solitude !Publié le 17/07/2010 - 00h00

Lors de vos absences, votre chien mène la vie dure à vos voisins et à votre intérieur dès qu'il est seul? S'il aboie ainsi sans cesse et s'attaque à votre mobilier, c'est certainement parce qu'il souffre d'anxiété de séparation.

Votre nouveau chiot : comment bien l'accueillir ?Publié le 16/04/2007 - 00h00

Vous avez choisi d'adopter un chiot ? Son arrivée à la maison, la perte de sa mère et de ses frères et soeurs ainsi que la découverte de son nouvel environnement représentent un stress important qu'il convient de réduire au minimum en préparant son arrivée à la maison !

L'anxiété de séparation du chienPublié le 26/10/2004 - 00h00

Votre chien est gentil et calme quand il se trouve à vos côtés. Mais lorsque vous vous absentez, votre retour s'accompagne d'un tableau de désolation: canapés dévorés, sol souillé par l'urine et les fèces, et voisins exténués par les nuisances sonores. Ca ne peut plus durer !

Plus d'articles