Eczéma allergique : les symptômes

© Istock
Dans certains cas, l’eczéma est une réaction allergique. Il s’agit alors d’une allergie de contact qui peut prendre une forme aiguë ou chronique et qui se traduit par l’apparition de taches rouges sur la peau. Mais quels sont les symptômes et les caractéristiques permettant d’identifier un eczéma allergique ?
PUB

Quand l’eczéma est une réaction allergique

L’eczéma est une maladie de peau non contagieuse qui peut également être une réaction allergique. On parle dans ce cas de dermatite atopique. Ce type de manifestation allergique s’observe le plus souvent dès l’enfance, et plus particulièrement chez les enfants qui présentent des prédispositions génétiques. Il s’agit de l’affection cutanée la plus fréquente chez les enfants, 15 % d’entre eux étant concernés. C’est au contact d’un allergène tel que la poussière ou le pollen que la réaction allergique due à une hypersensibilité du système immunitaire a lieu. La réaction cutanée est rarement isolée. Elle s’accompagne le plus souvent d’autres troubles tels qu’une conjonctivite allergique, un rhume des foins ou un asthme allergique. 

Symptômes de l’eczéma allergique

L’eczéma allergique est une inflammation de la peau qui se traduit par des rougeurs (taches rouges ou plaques) en relief, une desquamation (perte de bouts de peau) un assèchement de la peau et un important prurit (démangeaisons). Le plus souvent, les lésions concernent les régions du visage, du cuir chevelu, de l’arrière des oreilles, des plis de genou, de l'aisselle et de l'aine (zones de frottement). S’ensuit le plus souvent l’apparition de vésicules qui entraînent en général la formation de croûtes. Malgré ces symptômes assez caractéristiques, seuls des tests allergiques permettent d’affirmer le diagnostic, car les symptômes sont très proches de l’eczéma de contact. On note toutefois qu’en cas de dermatite atopique, les lésions apparaissent dans les 48 heures qui suivent le contact avec l’allergène et qu’elles peuvent déborder de la zone touchée, ce qui n’est pas le cas avec l’eczéma de contact. 

PUB
PUB

Traitement de l’eczéma allergique

Le traitement de l’eczéma allergique consiste à appliquer des crèmes à base de cortisone afin de soulager le prurit. On prescrit également des antihistaminiques qui vont diminuer la réaction allergique et donc lutter contre l’inflammation. On peut aussi employer les inhibiteurs de la calcineurine. Enfin, dans certains cas, on peut également avoir recours à la photothérapie qui donne parfois de bons résultats, mais uniquement chez les adultes, en raison des risques de cancer de la peau. Il faut toutefois savoir que la dermatite atopique peut tout aussi bien disparaître avant l’âge adulte. Il est aussi possible d’utiliser des approches naturelles et notamment la naturopathie qui proposera un traitement de fond, une modification de l’alimentation et des remèdes à base de plantes. Par ailleurs, on peut suivre quelques recommandations, comme utiliser des savons surgras, bien hydrater sa peau après sa toilette (en privilégiant les produits bios et hypoallergéniques), éviter de gratter les lésions et privilégier les vêtements laissant respirer la peau.

Publié le 03 Novembre 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé
La rédaction vous recommande sur Amazon :