Dyspnée : que faire quand bébé a du mal à respirer

© Istock

Le traitement de la dyspnée chez bébé va dépendre de la cause de cette gêne respiratoire. En effet, connaître et savoir identifier les causes d’une dyspnée chez le tout-petit permet de réagir au mieux pour le soulager rapidement et préserver ainsi la santé de bébé. On fait le point sur l’attitude à adopter quand votre bébé éprouve des difficultés à respirer.

PUB

Qu’est-ce que la dyspnée ?

Le terme « dyspnée » traduit une difficulté respiratoire. Elle est un symptôme, au même titre que la toux ou la fièvre par exemple, ce n'est donc pas une maladie en soi. La dyspnée correspond au signal d’un dysfonctionnement dans le transport de l’oxygène qui se fait depuis la bouche jusqu’à l’appareil respiratoire. Lorsqu’elle survient chez un bébé, les jeunes parents ont tendance à rapidement paniquer. Il est vrai qu’un tout-petit qui a des difficultés pour respirer normalement est une situation particulièrement impressionnante et anxiogène. Mais rassurez-vous, les causes de dyspnée chez bébé sont multiples et ne sont pas forcément graves. Cependant, dans le doute il est toujours recommandé de consulter votre pédiatre.

Bronchiolite et asthme peuvent causer une dyspnée

Si votre tout-petit présente une toux et une respiration sifflante à l’inspiration ou à l’expiration, il est probable qu’il souffre d’asthme ou d’une bronchiolite (affection courante chez les nourrissons). Dans ce dernier cas, une fièvre modérée et les symptômes bien connus du rhume y sont associés : écoulement nasal, éternuements... Quoi qu’il en soit, la dyspnée chez bébé ne doit pas être négligée. Bronchiolite et asthme chez bébé sont des motifs de consultation. Au moindre doute, n’hésitez pas à contacter votre médecin.

PUB
PUB

Dyspnée suite à l’inhalation d’un corps étranger

Les jeunes enfants ont la fâcheuse habitude de porter tous les objets qu’ils trouvent à leur bouche. Réflexe tout à fait normal dans le développement de leur goût et de leur éveil sensoriel. Toutefois, l’inhalation de corps étranger de petite taille peut constituer un réel danger pour la santé de bébé, en obstruant notamment les voies aériennes hautes de ce dernier. Si votre enfant est dans ce cas et que vous ne parvenez pas à lui retirer le corps étranger rapidement, appelez les urgences sans attendre.

Dyspnée : quand consulter ?

Une difficulté respiratoire chez un jeune enfant ne doit jamais être sous-estimée, car elle pourrait avoir de lourdes conséquences. Il est donc recommandé de consulter votre pédiatre dès que votre bébé présente les symptômes suivants :

  • une respiration sifflante et accélérée ;
  • une dyspnée accompagnée de fièvre ;
  • une respiration bruyante malgré un lavage méticuleux de ses fosses nasales à l’aide de sérum physiologique ;
  • dans tous les cas, si vous avez le moindre doute sur l’état de santé de votre bébé.

Par ailleurs, même si ces situations sont très rares, contactez les urgences pédiatriques si vous observez des arrêts respiratoires prolongés et que l’enfant est cyanosé. Il en va de même si sa respiration est lente et faible.  

Publié le 19 Novembre 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé
La rédaction vous recommande sur Amazon :