La douleur et ses traitements en 12 points clés

Tout le monde est concerné un jour ou l'autre par la douleur. Entre douleur chronique et douleur aiguë, antalgique, aspirine, morphine, particularité de la douleur chez l'enfant, nombre d'idées fausses circulent. Faites le point sur vos connaissances.

Publicité

Si ce n'est déjà fait, faites le test avant de consulter les bonnes réponses. 1) La morphine, utilisée depuis des millénaires, reste le médicament de référence contre les douleurs les plus sévères. Vrai 2) A partir de quel âge peut-on donner de l'aspirine ? 16 ansA lire sur e-sante : Pas d'aspirine pour les moins de 16 ans ! 3) En revanche, on peut donner à un enfant du paracétamol ou de l'ibuprofène. Vrai 4) L'ibuprofène chez l'enfant est uniquement contre-indiqué en cas de varicelle ou de suspicion de varicelle. VraiA lire sur e-sante : Varicelle : pas d'AINS chez l'enfant ! 5) Même utilisée à des fins thérapeutiques, la morphine rend toxicomane. FauxLe risque de dépendance à la morphine est très rare lorsque cette molécule est utilisée comme antalgique dans le cadre d'un traitement bien défini. 6) Les enfants souffrent moins que les adultes. FauxLa sensation douloureuse existe dès la naissance. En plus, la douleur physique s'accompagne souvent d'une sensation de détresse et génère de la peur. D'où la nécessité d'une attention particulière chez les enfants. 7) Un traitement antalgique ne doit être donné à un enfant qu'en dernier recours. FauxLa douleur est un frein à la guérison, plus on attend, plus elle est difficile à traiter. 8) Plus on vieillit, plus on devient douillet. FauxIl n'existe pas de différence de seuil de douleur entre les jeunes et les personnes âgées. Les plus âgées auraient même tendance à moins se plaindre de leurs maux. En revanche, le risque de souffrir de douleurs augmente avec l'âge, mais la plupart peuvent être soulagées assez efficacement. 9) Dès le début du 6e mois de grossesse, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), dont fait partie l'aspirine, sont contre-indiqués, même de manière ponctuelle. VraiA lire sur e-sante : Pas d'aspirine pendant la grossesse !!! 10) Quel est l'antalgique le plus utilisé dans le monde : Le paracétamol. 11) Quel est le principe actif de l'aspirine ? L'acide acétylsalicylique. 12) Un enfant peut avoir mal sans pleurer. VraiChez l'enfant, la douleur est particulière car elle s'exprime en deux phases : une phase aiguë pendant laquelle il exprime sa douleur, et si la douleur se prolonge, une phase dite d'" inertie psychomotrice ", où l'enfant n'a plus assez d'énergie pour se plaindre. Il faut donc toujours se méfier d'un enfant trop calme.Pour en savoir plus : Quand la douleur devient une maladie en soi...

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 08 Juin 2004 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 10 Octobre 2013 : 11h53