Pas d'aspirine pour les moins de 16 ans !

En cas de fièvre chez un enfant de moins de 16 ans, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) recommande d'employer en première intention du paracétamol et non de l'aspirine. En effet, ce dernier a été associé à un risque minime de survenue d'un syndrome de Reye, une pathologie rare touchant le foie et le cerveau.
PUB

Aux Etats-Unis, un lien a été démontré au début des années 80, entre la prise d'aspirine au cours d'un épisode viral aigu et la survenue d'un syndrome de Reye, essentiellement chez l'enfant. En conséquence, les autorités sanitaires ont recommandé de ne pas donner d'aspirine aux enfants atteints de la varicelle ou d'un syndrome grippal. Au Royaume-Uni, cette mise en garde se limitait aux moins de 12 ans. Or, le 23 octobre, l'Agence Anglaise du médicament (MCA) étend cette recommandation jusqu'à l'âge de 16 ans.Médiatisée, cette information a incité l'AFSSAPS à reformuler de telles recommandations et à entreprendre une actualisation (en cours) du résumé des caractéristiques du produit de l'ensemble des spécialités médicamenteuses contenant de l'aspirine.

PUB
PUB

En France, les résultats d'une étude menée entre 1995 et 1996, ont recensé 8 cas de syndrome de Reye chez des enfants de moins de 15 ans. Ces données montrent l'existence d'un risque très faible, nécessitant cependant une mise en garde précise, même si le rapport bénéfice/risque n'est pas remis en cause.

En pratique

L'aspirine, le paracétamol et l'ibuprofène sont équivalents en termes d'efficacité antipyrétique chez l'enfant (traitement de la fièvre). Mais en raison d'un risque, même minime, de syndrome de Reye associé avec l'aspirine, il est conseillé d'employer en première intention le paracétamol, en raison de sa bonne tolérance aux doses thérapeutiques, en cas de fièvre chez un enfant de moins de 16 ans. La posologie recommandée est de 60mg/kg/jour en 4 prises, soit 15mg/kg toutes les 6 heures. Si la fièvre persiste, demandez l'avis à votre médecin.Même en cas de maladie virale, comme la varicelle ou un épisode d'allure grippal, ne donnez pas d'aspirine à un enfant sans l'avis d'un médecin.En cas d'apparition de trouble de la conscience ou du comportement et de vomissements chez un enfant ayant pris de l'aspirine, prévenez immédiatement un médecin.

Publié le 13 Novembre 2002
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Communiqué de presse de l'AFSSAPS du 25 octobre 2002, " syndrome de Reye et aspirine ", http://afssaps.
Voir + de sources
sante.fr/htm/3/3000.htm