Douleur en bas du dos : reconnaître une hernie discale

© Istock
Une douleur en bas du dos peut être due à une hernie discale lombaire. La douleur, de force variable, est souvent révélatrice de cette pathologie à prendre au sérieux.
Publicité

Douleur en bas du dos : la hernie discale lombaire en cause

Lorsqu’une partie d’un disque intervertébral présente une saillie anormale entre les 4e et 5e vertèbres lombaires ou entre la 5e vertèbre lombaire et le sacrum, on parle de hernie discale. La rupture ou la fissuration du disque favorisent la sortie de son noyau gélatineux hors de sa cavité. Cela provoque une compression des racines nerveuses. Le patient ressent des douleurs plus ou moins intenses en bas du dos. La hernie discale lombaire peut être à l’origine d’une sciatique ou encore d’une cruralgie.

Publicité
Publicité

La douleur est généralement proportionnelle à l’importance de la hernie discale lombaire.

Hernie discale : utilité d’une infiltration lombaire

Pour soulager les symptômes liés à une hernie discale lombaire, on peut recourir à l’infiltration lombaire. Cette solution est d’ailleurs couramment employée en cas de lombalgies persistantes. Dans la majorité des cas, la hernie discale lombaire se résorbe spontanément grâce à l’action des leucocytes (globules blancs). Seules 10 hernies discales lombaires sur 100 nécessitent une opération chirurgicale.

L’infiltration est une solution qui permet de retarder la prise en charge chirurgicale de la hernie discale. Un même patient ne peut recevoir que deux infiltrations. Cet acte consiste en l’injection de cortisone dans la zone douloureuse lorsqu’un antidouleur oral ne donne aucun résultat et que des séances de kinésithérapie ne suffisent pas non plus à soulager le patient. Les bienfaits de l’infiltration sur la douleur liée à une hernie discale lombaire durent entre deux et quatre semaines.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Mercredi 18 Juillet 2018 : 14h01