Douleur à l'ovaire : le point sur les kystes ovariens

Publié le 11 Octobre 2018 par La Rédaction E-Santé
Vous ressentez des douleurs régulières dans l’ovaire gauche ? Le kyste ovarien est l’un des troubles gynécologiques les plus fréquents. Si elle est souvent bénigne, cette affection provoque toutefois des douleurs à l’ovaire.
PUB
© Istock

Kyste ovarien : les symptômes

Le kyste ovarien se caractérise par la formation d’une petite poche contenant du liquide dans ou sur l’ovaire. S’il peut rester longtemps silencieux, ce trouble gynécologique se manifeste parfois par d’intenses douleurs pelviennes qui peuvent s’étendre jusque dans le bas du dos ou dans le haut de la cuisse. Les femmes touchées se plaignent souvent de douleurs importantes au cours des menstruations, et présentent parfois des saignements vaginaux en dehors des règles. Il n’est pas rare que les kystes ovariens impactent le système digestif, causant alors des ballonnements, des nausées, voire une constipation.

PUB

Kyste ovarien : les causes

Dans la majorité des cas, l’apparition des kystes ovariens est influencée par le cycle menstruel. Les différentes fluctuations hormonales en œuvre sont susceptibles de favoriser la transformation des follicules ovariens en kystes. Certains autres kystes peuvent également prendre naissance au sein même de l'épithélium ovarien. Dans ce cas précis, il est nécessaire de rechercher une éventuelle malignité.

PUB

Kyste ovarien : les traitements

Souvent diagnostiqué au cours d’une échographie de routine, le kyste ovarien ne requiert pas nécessairement la mise en place d’un traitement. C’est le gynécologue qui déterminera l’opportunité d’une prise en charge en fonction de sa taille et de sa localisation. Chez certaines femmes, l’administration d’une contraception hormonale permet de résoudre la problématique.

La rédaction vous recommande sur Amazon :