Douleur à la jambe : les symptômes de la cruralgie

© Istock
La cruralgie est une atteinte des racines d’un nerf rachidien. Des douleurs sont ressenties tout au long du trajet du nerf crural. Dans certains cas, une crise de cruralgie peut avoir de graves conséquences.
Publicité

Cruralgie : définition et causes

La cruralgie est une affection causée par la compression d’un nerf rachidien au niveau des racines lombaires : le nerf crural. C’est ce nerf qui permet aux quadriceps, certains muscles des cuisses, de se contracter. La sensibilité de la face antérieure des jambes jusqu’aux pieds est transmise au cerveau par le nerf crural.

Les principales causes de la cruralgie sont :

- la hernie discale L3L4, c’est-à-dire entre les 3e et 4e vertèbres lombaires ;

Publicité
Publicité

- l’arthrose ;

- une tumeur maligne (cancer).

Affection du nerf crural et trajet de la douleur

La douleur est ressentie sur l’avant de la cuisse, alors que dans le cas d’une affection du nerf sciatique (autre nerf rachidien), la douleur est ressentie à l’arrière de la cuisse. Dans le cas d’une atteinte du nerf crural, le trajet de la douleur est le suivant : la partie externe de la fesse, la hanche, la face antérieure de la cuisse, le genou, le tibia, la pointe du pied ou le talon. La douleur est exacerbée par le moindre effort (marche, mouvements divers, éternuement, toux, défécation).

Les autres symptômes de la cruralgie sont :

- les paresthésies : des sensations de picotements ou de brûlures ;

- une dysesthésie : une exaspération de la sensibilité lors de la palpation.

La cruralgie peut être paralysante, d’autant plus si elle est associée au syndrome de la queue de cheval, une urgence médicale.

Publié par La Rédaction E-Santé le Mercredi 18 Juillet 2018 : 13h01