Don d’organes sur Facebook

© getty

Vous êtes favorable au don d’organes après votre mort ? Et bien dites-le sur Facebook !

En effet, depuis quelques jours, les utilisateurs américains et britanniques de Facebookpeuventindiquer dans leur profils’ils sont ou non «donneurs d’organes».

PUB

Facebook incite au don d’organes

Cette initiative participe à la prise de conscience de l’importance du don d’organes. Des liens ont même été mis en place sur le réseau social vers les registres de donneurs d’organes officiels.

Bien entendu, le premier à renseigner son profil sur sa position (en l’occurrence favorable et on s’en doutait) par rapport au don d’organes, a été Mark Zuckerberg, célèbre fondateur de Facebook.

PUB
PUB

À travers cette initiative, des liens entre d’éventuels candidats au don d’organes de leur vivant et les patients en attente de greffe sont possibles.

Grâce à cette option dans le profil des utilisateurs du réseau social, des milliers d’Anglo-saxons vont être incités à se déclarer par rapport au don d’organes et à l’afficher. Cet engagement va permettre de sauver de nombreuses vies.

En France aussi, le don d’organes est insuffisant pour répondre aux besoins.

Réfléchissez à votre position et portez sur vous votre carte de donneur si vous y êtes favorable. Encore mieux, dites-le à votre entourage et demandez la position de vos proches.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 02 Mai 2012 : 19h53
Mis à jour le Jeudi 03 Mai 2012 : 08h51
Source : JIM.fr, 2 mai 2012. Agence de la Biomédecine, www.dondorganes.fr.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés